Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

51 maires du FNDD rejettent toute collaboration avec le nouveau gouvernement qu'ils jugent 'illégal'


51 maires du FNDD rejettent toute collaboration avec le nouveau gouvernement qu'ils jugent 'illégal'
Conférence de presse des maires FNDD

Ils sont 51 maires et 3 vice-présidents de la CUN à annoncer aujourd’hui leur refus catégorique de reconnaître le gouvernement qui vient d’être mis en place à Nouakchott.

C’est au cours d’une conférence de presse organisée aujourd’hui au siège du parti Adil que ces élus municipaux ont fait cette déclaration, rappelant, par la même occasion, leur appel à la libération de l’ancien président Sidi Ould Cheikh Abdellahi et de l’ancien premier ministre Yahya Ould Ahmed Elwaghv.


Au cours de cette conférence, plusieurs intervenants ont pris la parole pour fustiger ce qu’ils ont appelé « le mensonge et le complot ourdis par les militaires » qui devraient, selon eux, rester loin de la politique et observer leur devoir de subordination institutionnelle.

Ils ont tour à tour, au nom des différents partis constituant le FNDD, appelé à ce que Sidi Ould Cheikh Abdellahi revienne dans ses fonctions. Un retablissement qu’ils jugent être la condition sine qua non à tout retour à la légalité dans le pays.

Les maires participant à cette conférence, ainsi que les trois vice-présidents de la CUN, dont Abderrahmane Ould Mahmoud, Diallo Hawa, Khalil Ould Mouloud, ont déclaré que la constitution du nouveau gouvernement constitue une nouvelle escalade dans la crise actuelle et qu’ils rejettent toute idée de collaboration avec cette formation dont ils ont unanimement attesté l’illégalité.

Le porte parole des maires M. Mohamed Ould Biha, maire de Tidjikja, a déclaré que : « Le chiffre de «51 maires» est une donnée exacte et vérifiée, contrairement à celui avancé par les putschistes qui se sont suffis de biffer les noms de tous les maires ADIL, UFP, Tewassoul et APP ».


______________
Source: ANI
(M) avomm

Lundi 1 Septembre 2008 - 17:32
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 542