Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

A la loupe : L’heure de vérité est –elle proche ?


A la loupe : L’heure de vérité est –elle proche ?
Pour beaucoup de mauritaniens de l’intérieur du pays ou de l’étranger le dénouement de la crise politique actuelle tarde à révéler son verdict. A mesure que dure cette crise l’attente se prolonge et l’incertitude gagne les mauritaniens. Aucun camp, qu’il soit favorable ou hostile au putsch ne peut prévoir l’issue finale d’un scénario dont personne ne détient le secret.

Si à l’apparence, la junte se donne bonne mine et tente de s’imposer comme le maître principal du jeu, beaucoup de signes visibles viennent trahir de temps en temps cette réalité. C’est ce qui explique les réactions intempestives prises par les militaires chaque fois que le Front de l’opposition s’agite.

Certes, les militaires ont chassé un président élu démocratiquement. Ils sont restés sourds aux injonctions de l’UE, de l’UA… des Etaged de la démocratie ont été organisés, une feuille de route tracée, une date fixée pour la prochaine élection présidentielle. Tout se passe comme si la page de Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi est tournée à jamais.



Mais toutes ces étapes franchies par les autorités actuelles, suffisent-elles pour mettre un terme à une expérience si courte soit –elle du processus démocratique entamé en Mauritanie.




Tout se passe aussi comme si la junte, sûre d’elle-même, a trouvé le remède à un mal qui n’en finit pas pour autant de paralyser le pays. Tout se passe comme si la classe politique qui a eu le mérite (quoi qu’on dise) d’avoir joué un rôle important dans l’ancrage de la culture démocratique est indésirable par une junte assoiffée de pouvoir.

Etouffer cette classe politique encombrante, barrer le chemin aux figures de proue du paysage politique y compris le RFD, qui s’est ravisé que le chemin vers le palais ocre est désormais fermé aux hommes politiques, étrangler les libertés par l’emprisonnement des intellectuels qui dérangent, voila l’option choisie par les maîtres du moment pour mettre « out » les partisans de la légalité.

Pour le peuple, jusque là, c’est la carotte. A défaut de pouvoir remplir les ventres affamés, il faut entretenir l’illusion que tout ira pour le mieux dans la meilleure des Mauritanie. Et pour calmer l’appétit des opportunistes il faut offrir aux plus pressés le premier poste arraché des mains d’un cadre sans soutien. Peu importe en cette période de transition ou l’administration doit être en service commandité. Le reste viendra quand tout rentrera dans l’ordre dit-on.

Tout l’appareil d’Etat vit au rythme de l’élection présidentielle. Même si tous les mauritaniens ne sont pas unanimement d’accord sur l’opportunité d’une telle échéance ils sont au moins sûrs que la candidature du Général sera le ticket gagnant. La Mauritanie entrera alors dans une nouvelle odyssée lourde de conséquences…

CTD

source : Le Rénovateur Quotidien
Mardi 27 Janvier 2009 - 09:43
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 542