Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

AJD/MR : DEMENTI ALLEGATIONS DE L’AFP


AJD/MR : DEMENTI ALLEGATIONS DE L’AFP
Le samedi 28 mars 2009, La correspondance à Nouakchott de l’Agence France Presse (AFP), dans une dépêche commentant notre communiqué demandant l’extradition de Taya après le discours de Kaedi, décrivait l’Alliance pour la Justice et la Démocratie/Mouvement pour la Rénovation (AJD/MR) comme « parti politique ayant soutenu le coup d’Etat du 6 août». L’information fut reprise sans contrôle par le quotidien sénégalais Le Soleil. Sans doute à cause du crédit que nous-même accordons à cette prestigieuse agence. Et le 11 avril 2009, AFP titrait « Présidentielle en Mauritanie: candidature d'un Négro-mauritanien pro-putsch », information reprise par TV5.

C'est qui nous oblige aujourd'hui à réagir par un démenti catégorique. Compte tenu de son rôle de diffuseur de l’information crédible dans l’espace francophone reconnu à l’AFP avec, selon ses propres termes, « le souci de la plus grande rapidité, de la plus grande rigueur, et appuyée sur les meilleures sources », nous remarquons qu’en ce qui concerne la position de l’AJD/MR relative au coup d’Etat en Mauritanie, la rapidité l’a emporté sur la rigueur.

L’AJD/MR n’a ni condamné ni soutenu le putsch. Malheureusement, certains considèrent que les seules positions autorisées sont celles pro ou anti putsch. Ainsi, notre candidature à l’élection présidentielle du 6 juin 2009 est interprétée par certains comme un soutien à la junte.

Et pourtant la position de notre parti sur le coup d’Etat a été exprimée dès l’après midi du 6 août 2008 par une déclaration dont l’intégralité est à la fin de ce démenti. Nous y prenons acte que le bras de fer ayant opposé le Président déchu et les généraux a eu comme issue fatale et prévisible la reprise du pouvoir par les militaires. Nous prions la presse nationale et internationale de bien tenir compte de cette position immuable de notre parti car elle relate un fait historique : Sidi Ould Cheikh Abdallahi a lui-même reconnu que ce sont les militaires qui l’avaient installé.

Nouakchott le 13 avril 2009

Ciré KANE
Chargé de Communication de l’AJD/MR




_________________________________________________________________________

DECLARATION DU 6 AOUT 2008 - RAPPEL


L'Alliance pour la Justice et la Démocratie/Mouvement pour la Rénovation (AJD/MR) a toujours estimé que la transition démocratique était ratée. Avant de confier le pouvoir aux civils, le Comité Militaire pour la Justice et la Démocratie (CMJD) aurait du résoudre les problèmes causés par les militaires : à savoir le retour des déportés, le règlement passif humanitaire, entre autres. Très tôt, nous avons exprimé notre neutralité dans la crise qui opposait le Président de la République à certains parlementaires de sa majorité et avons prédit l'éventualité de sa destitution si le conflit perdurait. En toile de fond, c'était un bras de fer entre le Président de la République et les principaux artisans de la transition qui avaient activement contribué à son élection.

Nous prenons acte que cette crise institutionnelle a eu comme issue fatale et prévisible la reprise du pouvoir par les militaires. Nous pensons que leur place est dans les casernes et sommes opposés à leur pérennisation à la tête de l'Etat. L'AJD/MR, résolument engagée pour un retour rapide à la légalité constitutionnelle, seule garante d'un Etat de Droit : 1. réaffirme son attachement à la démocratie et met en garde contre tout recul qui mettrait en péril ses acquis fragiles 2. demande la tenue d'élections générales libres et transparentes dans un délai raisonnable

Nouakchott le 06 août 2008 Le Bureau Politique


_________________________________________________________________________

DEPECHES DE L’AFP QUALIFIANT AJD/MR DE PRO PUTSCH

Présidentielle en Mauritanie: candidature d’un Négro-mauritanien pro-putsch
11 avril 2009 NOUAKCHOTT (AFP)

Le président d’un parti politique ayant soutenu le coup d’Etat du 6 août en Mauritanie, Sarr Ibrahima, a annoncé samedi sa candidature à la présidentielle anticipée du 6 juin voulue par la junte. M. Sarr, Négro-mauritanien, était arrivé en quatrième position au premier tour du scrutin présidentiel de 2007, en recueillant 8% des suffrages. “J’annonce officiellement ma candidature aux élections présidentielles du 6 juin, notre objectif est d’arriver au pouvoir, je crois que toutes les conditions sont là pour un scrutin libre”, a déclaré M. Sarr, président de l’Alliance pour la justice et la démocratie/mouvement de la rénovation (AJD/MR), au cours d’une conférence de presse à la fin d’un congrès.

Ce scrutin doit être organisé dix mois après le coup d’Etat qui a renversé le président civil Sidi Ould Cheikh Abdallahi, qui avait été élu en 2007 après 30 ans de régimes militaires. Un ensemble de partis anti-putsch boycotteront cette élection. De son côté, M. Sarr a dit avoir reçu “les assurances” du chef de la junte, le général Mohamed Ould Abdel Aziz, pour que l’élection soit “transparente et crédible”. Il “n’y avait pas de démocratie sous Sidi: ce sont les militaires qui l’avaient imposé, ce sont eux qui l’ont déposé”, a-t-il dit. Le général Mohamed Ould Abdel Aziz, qui dirige la Mauritanie depuis le coup d’Etat, doit prochainement annoncer sa démission de l’armée et de la présidence du Haut conseil d’Etat (junte) en vue de se présenter à la présidence.

©AFP

Mauritanie : Un parti politique demande le jugement de l’ex-président Ould Taya

NOUAKCHOTT - Un parti politique ayant soutenu le coup d’Etat du 6 août en Mauritanie a demandé hier que l’ancien président Maaouiya Ould Taya, exilé au Qatar, soit "extradé et jugé pour les centaines de Négro-Mauritaniens tués en 1989-91 sous son régime". L’alliance pour la justice et la démocratie - mouvement pour la rénovation (AJD/MR) écrit dans un communiqué que "la volonté de régler définitivement ce problème exige l’extradition de Ould Taya, principal responsable de ce drame, et sa traduction, lui et ses proches collaborateurs, en justice afin que nos familles éplorées puissent faire leur deuil". Le général Mohamed Ould Abdel Aziz, président du Haut conseil d’Etat (junte) au pouvoir depuis le coup d’Etat du 6 août, avait annoncé mercredi un accord pour des réparations morales et matérielles des ayants droit de 244 victimes recensés et la reconnaissance par l’Etat de sa responsabilité dans le drame.

AFP via Le Soleil
Lundi 13 Avril 2009 - 19:45
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte



1.Posté par Colombus le 13/04/2009 20:16


Cire vous faites bien de mettre les choses aux claires.
Vive AJD/MR
Vive IBRAHIMA M. SARR


2.Posté par Lyon le 13/04/2009 22:18


CIRE tu devrais faire taire le mec qui envoie des faux communiqués qui apparaissent toujours sur le site des ....... disant que Sarr n'a pas le droit de se présenter aux élections. D'accord cela fait rigoler mais il y a un stop qui doit être là.

Enfin, il faut que tu lui donnes une leçon à ce mec Bâ Abdel Aziz et en même dis-lui qu'on arrive on va lui faire sa fête. Sarr Ibrahima est un menteur selon son communiqué qui paraît sur un site ....... pauvre Ba Aziz.

Quand va arrêter ces conneries. C'est pas demain la veille car 1 dirigeant laisse vivre la méchanceté. C'est son problème.

Enfin Cire fais quelque chose pour ce communiqué à la con......

salut


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 543