Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

AJD/MR : Protestation


Le président Ibrahima SARR
Le président Ibrahima SARR
Alors qu’elle venait en citoyenne ordinaire effectuer une démarche administrative auprès du Hakem de Boghé, notre militante Kadia KEBE (Conseillère municipale AJD/MR) s’est vu injurier par celui-ci et embarquer au commissariat de police pour une garde à vue arbitraire aux motifs non encore explicités.

Une telle attitude de la part d’un représentant de l’Etat à l’encontre d’une élue locale démontre, si besoin en était, la situation d’oppression que vivent les populations du sud du pays.

Les représentants de l’Etat s’y comportent le plus souvent comme en pays conquis et font preuve d’abus de pouvoir. En s’attaquant gratuitement à une élue locale, le Hakem démontre doublement l’irrespect qu’il a vis-à-vis des populations de Boghé et de la démocratie qui investissent notre militante de la légitimité du suffrage universelle.

Face à une telle injustice et l’exercice d’un abus de pouvoir au demeurant devenu banal dans la vallée, le bureau politique l’AJD/MR :

– Proteste vigoureusement contre cette arrestation arbitraire et la condamne fermement.

– Réclame la libération immédiate et inconditionnelle de notre militante.

– Demande au gouvernement de prendre ses responsabilités face à de tels abus qui déshonorent l’Etat.

– Appelle l’ensemble des militants de la section de Boghé ainsi que les sympathisants à rester mobilisés pacifiquement pour réclamer la libération de la camarade Kadia KEBE.

Nouakchott, le 7 novembre 2017
Le Bureau Politique

Source : AJD/MR
Mercredi 8 Novembre 2017 - 19:43
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 543