Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Abou Oubeidetta Moussa Al Basri: Premier kamikaze de Mauritanie


Abou Oubeidetta Moussa Al Basri: Premier kamikaze de Mauritanie
Al Qaeda au Maghreb Islamique (AQMI) a revendiqué hier l’attentat suicide commis, samedi 8 août courant, près de l’ambassade de France à Nouakchott. Cet attentat, on se le rappelle, avait fait trois blessés légers dont deux gendarmes français du dispositif de sécurité de la chancellerie.

Les services secrets américains qui guettent les informations dans les sites islamiques seraient responsables de la disparition, très tôt hier matin, des images publiées au même moment que la revendication de l’attentat.

Les seules images disponibles du kamikaze, dont le vrai nom n’a pas été dévoilé, le montrent, arme à la main, en tenue typique de combat au milieu de deux autres djihadistes et devant le sigle du groupe Al Qaeda. D’autres images le montrent en boubou, tenant convenablement son arme automatique dans des positions différentes et visiblement dans un champ d’entraînement dans le Sahara.
Ces images et bien d’autres ont fait la une des sites électroniques en ligue dès les premières heures de la matinée du mardi.

Al Basri, en référence au quartier Al Basra de Nouakchott dans laquelle habitait le kamikaze, aurait, selon des informations concordantes, fait une formation rigoureuse dans les camps du groupe salafiste, notamment sur les attentats suicides et l’usage des ceintures explosives. Selon le communiqué de l’AQMI, dans lequel il revendique l’attentat, Abou Oubeidatta Moussa Al Basri avait été contraint de se faire exploser avant de pénétrer dans l’enceinte de l’ambassade de France qui était sa cible.

L’AQMI, précise dans son communiqué que les arrestations et les abus perpétrés à l’encontre de la “jeunesse musulmane” dans les prisons mauritaniennes ne passeront guère sans revanche. Cette menace semble prise au sérieux.

En effet, le déploiement d’un énorme dispositif de sécurité a été vu hier matin dans tout Nouakchott, particulièrement près des marchés et dans les quartiers de forte concentration des représentations diplomatiques occidentales.

Source: BILADI
Mercredi 19 Août 2009 - 14:05
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte



1.Posté par Xmandiallo le 19/08/2009 15:35
Mettre des dispositifs au marché, devant les ministères ne serviront à rien. La Mauritanie n'a plus d'armée depuis 1987, pendant l'épuration ethnique, nous le savons tous. Si les terroristes veulent bruler le pays (que Dieu nous en préserve) ils le feront, il n y a aucune sécurité dans notre pays. Les policiers de Nouakchott sont prêts à vendre leur âme pour 800 (huit cents) ouguiyas. Il ya quelques années un policier a monnayé 15 000 ou moins avec un terroriste marocain qui portait une arme sur un vol Air Mauritanie sur las Palmas, nous connaissons la fin de l'histoire. Nous sommes pas à l'abri contre ces malades de l'islam qui sont installés dans tout le pays. Le président Aziz ne fera l"exception de nos précédents dirigeants incapables de diriger quoi que ce soit. Nous sommes à la merci de ces voyoux qui utilisent l'islam comme arme.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 541