Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Adama Barrow : seule la menace d’user de la force a amené Yaya Djamé à partir


Le nouveau président gambien, Adama Barrow, a déclaré que c’est la fermeté de la communauté économique de l’Afrique de l’ouest d’intervenir militairement en Gambie qui a amené l’ancien président, Yaya Djamé, à quitter le pouvoir, et non pas la médiation mauritano-guinéenne.

Lors d’un point de presse ce dimanche, Barrow a dit que n’eut été la détermination de la CEDEAO d’envoyer ses troupes en, Gambie, Yaya Djamé n’aurait jamais pensé quitter le pays.

« Si le président Djamé a accepté de quitter le pouvoir ce n’est pas le fruit de la médiation des présidents guinéen et mauritanien, a déclaré le nouveau chef de l’état gambien, mais c’est parce que les forces de l’ECOAS étaient prêtes à le destituer ».

Barrow a salué l’action de la mission de la CEDEAO en Gambie qui avait fait, selon lui, forte pression sur Yaya Djamé pour l’amener à partir, car celui-ci ne comprend que l’usage de la force.

Source : Sahara Médias
Lundi 23 Janvier 2017 - 13:31
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 540