Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Affaire du chargé d’affaire de l’Ambassade des USA : Etonnant silence du MAEC


Affaire du chargé d’affaire de l’Ambassade des USA : Etonnant silence du MAEC
Les déclarations du leader du RFD, Ahmed Ould Daddah sur l’ANI accusant le chargé d’affaire de l’ambassade des USA a Nouakchott de lui avoir proposé « aide financière moyennant signature d’une charte » continuent de susciter tollé et indignation dans le camp de la majorité soutien du HCE. Le ministère des affaires étrangères et de la coopération (MAEC), lui, garde un silence étonnant.

Les élus de cette majorité, après avoir fait écouter à la presse, le 30 avril, la bande son des déclarations de Ould Daddah, ont « dénoncé l’ingérence dans les affaires intérieures de la Mauritanie ». Ils ont demandé aussi une «enquête pour faire la lumière. » Parlant de Denis Hankes, chargé d’affaires de l’ambassade, un député a dit « ce genre de diplomates ne peut plus rester chez nous.»

Le président du RPM/TEMAM, lui, ne semble pas craindre la surenchère. Cité par Masdarinfo, « le Dr. Cheikh Ould Horma a souligné samedi que les agissements irresponsables et subversifs du chargé d'affaires américain sont la réaction des Etats Unis à la fermeture de l'ambassade d'Israël à Nouakchott.»



Ould Horma ne demande pas une enquête. Il prononce la sentence. Il demande au gouvernement «d’expulser le diplomate américain afin d'éviter à la Mauritanie la création de milices armées à l'image de l'Irak noyau d'une guerre civile et de discorde.» Le chargé d’affaires de l’ambassade des USA est, pour le président du RPM/TEMAN « un espion conspirateur contre la stabilité de la Mauritanie.»

Si le président du RPM était ministre des affaires étrangère ou président de la République, les relations entre la Mauritanie et les Etats-Unis auraient volé en éclat. La corde sioniste, électoralement, ça se vend bien. Et le président du RPM/TEMAM fait campagne pour le général.

Malgré les demandes d’enquête, d’expulsion et autres indignation, la diffusion de l’enregistrement sonore des propos d’Ahmed Ould Daddah n’a donné lieu à aucune réaction officielle.

Dans ce genre de situation, il est d’usage de rappeler son ambassadeur pour consultation. Le ministère des affaires étrangères, le gouvernement et le président de la République par intérim n’ont pipé mot. Un gouvernement chargé des affaires courantes peut rappeler son ambassadeur ou convoquer un ambassadeur étranger pour explications.

Autre silence bizarre : celle de l’ambassade des Etats-Unis. Elle n’a diffusé aucun communiqué en réaction aux propos et accusations gravissimes de Ahmed Ould Daddah


Malgré la diffusion de l’enregistrement, le RFD s’en tient au communiqué de son service de communication niant l’appartenance des propos rapportés par l’ANI à son président.

Khalilou Diagana

source : Le Quotidien de Nouakchott
Lundi 4 Mai 2009 - 09:58
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte



1.Posté par XMANDIALLO le 04/05/2009 12:42
Ahmed est un écervelé, il est capable du pire. Il a détruit tout ce que l'opposition mauritanienne avait construit , depuis sa venue à l'UFD, nous n'avons que des déceptions répétitives qui nous a affaibli. J'espère qu'il sera digne de disparaitre de la politique , et mieux nous nous porterons.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 542