Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Ahmed Daddah dénonce la répression de manifestants à Nouakchott


Ahmed Daddah dénonce la répression de manifestants à Nouakchott
Nouakchott, Mauritanie (PANA) - Le président du Rassemblement des forces démocratiques (RFD) et chef de file institutionnel de l'opposition en Mauritanie, Ahmed Ould Daddah, a vivement dénoncé la répression "sauvage" d'un sit-in organisé mercredi par la coalition anti-putsch, mercredi soir au cours d'une conférence de presse dans la capitale mauritanienne.

Entouré par de nombreuses personnalités issues de la mouvance opposée au coup d'Etat du 6 août 2008 et au calendrier électoral de la junte militaire, il a condamné le comportement "sauvage" des forces de l'ordre et l'attitude d'une administration "peu respectueuse des règles et de la parole donnée".

Plusieurs blessés lors de la manifestation, en majorité des femmes, ont pris la parole au cours de la conférence de presse pour décrire les conditions d'intervention de la Police anti-émeute qui a fait usage de matraques et de bombes lacrymogènes pour les disperser.

Les différents intervenants ont dit leur détermination à poursuivre le combat pour libérer la Mauritanie du pouvoir militaire.

Nouakchott - 14/05/2009

Jeudi 14 Mai 2009 - 19:19
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte



1.Posté par Xmandiallo le 15/05/2009 01:19
Ahmed tamimachi, AOD ne s'est plus par quel pieds danser, la seule solution que je lui trouve c'est de prendre sa retraite pendant qu'il est temps. Il a assez fait de dégats, qu'il ne pourra jamais réparer.

2.Posté par Awa le 15/05/2009 03:44
Il est mieux de prendre sa retraite en effet.garder ses jours pour lui et faire de son mieux autrement.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 542