Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Ahmed Ould Daddah «Il y a eu un vote d’électeurs étrangers et même peut être d’OVNI.».


Ahmed Ould Daddah «Il y a eu un vote d’électeurs étrangers et même peut être d’OVNI.».
Messoud Ould Boulkheir du FNDD, Ahmed Ould Daddah du RFD et Ely Ould Mohamed Vall (indépendant) ont déposé mardi 21 juillet au conseil constitutionnel un recours contestant la régularité de l’élection présidentielle du 18 juillet en Mauritanie.

Une élection dont les résultats proclamés par le ministère de l’intérieur ont donné le candidat de l’UPR, Mohamed Ould Abdel Aziz, vainqueur au premier tour. A près avoir déposé leur recours, les trois candidats ont organisé une conférence de presse au siège central du RFD à Nouakchott.

A cette conférence de presse, Ely Ould Mohamed Vall s’est fait représenté par son directeur de campagne. Ahmed Ould Daddah et Messousd Ould Boulkheir ont donné des précisions sur la nature des preuves contenues dans leur dossier déposé au conseil constitutionnel. Nous vous livrons quelques une de leurs réponses.

Si le conseil constitutionnel confirme les résultats proclamés par le ministère de l’intérieur qu’est-ce que vous allez faire ?

Messoud Ould Boulkheir : La question est prématurée. Nous nous inscrivons dans la légalité. Nous attendons la réponse de notre contestation. Si cette réponse va dans le sens du droit, du rejet de la mascarade, c’est tant mieux. Dans le cas contraire, nous nous réunirons pour déterminer la position à prendre.

Peut-on savoir concrètement la nature des preuves sur lesquelles se base votre recours au conseil constitutionnel ?

Messoud Ould Boulkheir : Il s’agit d’un faisceau d’arguments en amont du scrutin et d’autres enregistrés le jour de ce scrutin. C’est un ensemble qui a eu nécessairement son influence sur les résultats ou les semblants de résultats déclarés.

Ahmed Ould Daddah : Nous avons déposé un certain nombre d’arguments qui montrent que l’élection a été faussée. Il y a eu un vote d’électeurs étrangers (NDLR l’opposition après le scrutin du 18 juillet a fait état du vote d’électeurs inscrits sur la liste électorale du Sénégal) et même peut être des OVNI. Je crois que ce qui a été fait, de l’avis général, dépasse l’entendement.

Je suis convaincu qu’au-delà des éléments déposés, il existe une dimension souterraine, technologique, chimique qui a influencé les résultats. Nous avons interrogé un certain nombre d’imprimeurs en Europe. Ils nous ont dit que c’est possible. Nous demandons une analyse technique des bulletins de vote. Il y a donc un faisceau d’éléments ne laissant pas de doute sur la perfidie de cette élection.

Quel est votre sentiment par rapport aux militants qui semblent exprimer un certain pragmatisme ? Après des mois de contestation du coup d’Etat, ils semblent fatigués…

Ahmed Ould Daddah : Ce n’est pas le point de vue des militants du RFD. Ce n’est pas ce qu’ils nous disent. Ils ne veulent pas aller à la soupe. Ils veulent plutôt descendre dans la rue.

Khalilou Diagana

source : Khalilou Diagana pour Cridem
Mercredi 22 Juillet 2009 - 00:54
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte



1.Posté par Djiné Lô le 22/07/2009 01:06
Le FNDD, en parlant des sénégalais, veut reprendre le lexique de Bodiel pour qui tous les habitants de la vallée sont des sénégalais.

2.Posté par Xmandiallo le 22/07/2009 01:09
Quand Ahmed parle des votes étrangers, il parles des négros Mauritaniens, sale raciste, tu ne seras jamais PRESIDENT, le peuple Mauritanien a découvert ton vrai visage pendant la campagne, en faisant tes discours qu'en arabe. Ahmed était le premier a soutenir Aziz, mais il a compris que ce dernier est venu pour rester, il l'a trahi. Parce que c'est lui qui l'avait incité à faire le putch. Pauvre Ahmed, reconnait ta défaite et puis tire toi.

3.Posté par m'bourou bère le 22/07/2009 03:44
Pourtant selon vous c'est ce Ahmed la qu'on devait soutenir en 2007 au deuxième tour. Hier c'était l'ange, aujourd'hui c'est le demon.

4.Posté par NGAARI LAAW le 22/07/2009 08:48
m'bourou bère IL FAUT ETRE TRES CLAIR DANS CE SITE QUI "VOUS"? QUI VOULAIT SOUTENIR AHMED EN 2007, A PART LES TALIBANS DE SAMMBA NEDDEL CAAM LE PARSIDA DE FALAAM?

5.Posté par Xmandiallo le 22/07/2009 13:37
Mboure bere si en 2007 nous avons tous soutenu Ahmed c'était par rapport peut-être aux militaires, c'est logique. Comme certains en 2007 qui était catégorique envers Sidi le traitant candidat des militaires et qu'Ibrahim sarr ne devrait pas participer dans des élections truqués d'avance, nest ce pas, mais aujourd'hui ces mêmes militants sont devenus les griots de Sidi et messoud, les textes sont là. Il faut accepter la défaite , le monde entier a reconnu les résultats du 18 Juillet. Ahmed le raciste est fini politiquement, que vous le voulez ou non.

6.Posté par M'borou bère le 22/07/2009 15:10
wallahi ahmed est fini et hamdoulillahi. il faut se mefier aussi notre pays est bizare tout peu arrivé. ce sellal peu ressurgir. N'GARRY LAW je voi que XMANDIALLO ta repondu sur celui qui a soutenu ahmed. il a dit que nous avons tous soutenu le sellal, klam ouvo

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 542