Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Atteinte à la dignité de Sidioca : Le ridicule ne tue pas


Atteinte à la dignité de Sidioca : Le ridicule ne tue pas
C'est humiliant la manière par laquelle la Télévision nationale s’acharne pour sombrer l’image du président renversé Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallali.

La destitution du président démocratiquement élu, son assignation en résidence surveillée pendant 3 mois de solitude, son transfert dans le désert pour l’isoler de tout combat politique auprès de ses fans du Fndd, les campagnes de dénigrements tout azimut portées contre lui, contre son épouse, ses enfants et ses hommes de confiance ne son présentement pas assez trop pour au moins ne pas porter atteinte à la dignité de l’ex chef d’Etat.

Mardi soir, les comédiens de la TVM dirigés par Boutt Magour, Hama et le reste de la troupe ont frisé le ridicule par leur numéro bidon, condamnable en s’essayant faussement, sans la moindre gêne, expressément, immoralement et de manière pécheresse à présenter à l’opinion nationale une image ridiculisant Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi dans son attachement au pouvoir.



Une mise en scène qui montre aux téléspectateurs un ex-président au physique affaibli par l’âge, dépendant, chancelant, aux idées confuses. En bref, tous les ingrédients qu’il faut pour tuer l’homme politique et outrager le citoyen qu’il est parmi les siens.

L’ex-président est présenté comme un homme obsédé par le retour à un pouvoir dont il n’a pas les ambitions nécessaires. Les parents de Sidioca ne seraient pas à l’abri de cette atteinte à la dignité. Boutt Magour qui jouerait le rôle du frère aîné de Sidioca, n’aime pas qu’on appelle l’ex –chef d’Etat « président » et tient à ce que son jeune frère renversé du pouvoir tourne complément la page à son récent passé. S’il y a du vrai dans cette mise en scène, il est faut qu’Ehl Cheikh Abdallahi trouve la moindre gêne dans l’hospitalité qu’ils savent servir de plein cœur.

Le message recherché donc par les comédiens, qui avaient souvent émerveillé par la qualité de leurs sketchs, n’a pas donné les résultats escomptés auprès des téléspectateurs. Prêtant grande attention à l’émission dés son commencement, ce fut le mépris croissant pour une comédie destinée à blesser l’honneur, la dignité humaine.

Sur un nombre de personnes qui ont suivi avec dégoût et dédain cette atteinte opiniâtre à la personne de l’ex président, la grande majorité n’a pas apprécié cette nouvelle stratégie de dénigrer le régime déchu. Une majorité qui est pourtant partagée entre soutiens du HCE et sympathisants de Sidioca.

La télévision mauritanienne qui sur le plan technique enregistre des progrès, pourrait trouver mieux d’autres voies irréprochables pour bien communiquer le message du HCE sans verser dans l’extrémisme. La TVM n’est-elle pas une école pour nos enfants et jeunes qui doivent témoigner respect pour les personnes âgées ? Après cette émission affligeante, c’est à voir si cette tradition ne sera pas transgressée sans difficulté.

Mohamed Ould Mohamed Lemine

source : Le Rénovateur Quotidien
via cridem
Jeudi 27 Novembre 2008 - 12:48
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 543