Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Audition de journalistes dans l'enquête contre Isselmou Ould Kader


Audition de journalistes dans l'enquête contre Isselmou Ould Kader
Nouakchott, Mauritanie (PANA) - Dans le cadre d’une enquête pour "diffamation et outrage" ouverte contre Isselmou Ould Abdel Kader, ex-ministre et écrivain, la Gendarmerie mauritanienne a entendu mercredi soir, deux journalistes: Imam Cheikh Ould Ely, directeur général limogé de la télévision nationale et Ahmed Ould Lemjad, présentateur d’une émission de débat politique, a appris jeudi la PANA de sources concordantes.

Les deux journalistes auraient été auditionnés à titre de témoins, selon les mêmes sources.

Lors d’une émission sur les antennes de la télévision nationale mauritanienne il y a une quinzaine de jours, rappelle-t-on, l’ancien ministre et écrivain Isselmou Ould Abdel Kader avait soutenu que le Bataillon de sécurité présidentielle (BASEP), une unité d’élite de l’armée mauritanienne, renfermait en son sein des mercenaires étrangers.

Des propos qui ont suscité une vive controverse et provoqué le limogeage du directeur général de la TVM.

Un parti politique et surtout le ministère de la Défense ont porté plaine pour diffamation et outrage. L’ancien ministre a été placé en garde à vue pendant trois jours.

Nouakchott - 23/10/2008


Jeudi 23 Octobre 2008 - 18:55
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 543