Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Aziz sera bien au dîner de Bernard


Aziz sera bien au dîner de Bernard
Le président Mohamed Ould Abdelaziz est arrivé hier à Paris. Il sera reçu aujourd’hui par le président français Nicolas Sarkozy. Contrairement à une information relayée ailleurs par « Jeune Afrique » et reprise par les médias, des sources généralement bien informées, confirment la présence du chef de l’Etat au diner offert ce soir au Quai d’Orsay par le ministre des Affaires étrangères Bernard Kouchner.

L’information largement diffusée lundi sur le possible boycott du dit diner par le président de la République avait surpris plus d’un observateur, car l’Etat français est un et indivisible et ne peut être perçu dans le cadre d’une coopération, avec des relations avec un président à part et d’autres avec un Bernard à part.

C’est comme si on dit, Ould Abdel Aziz reçoit Nicolas Sarkozy, lequel rejette poliment une réception organisée par Naha Mint Mouknass.

Par ailleurs, les relations bilatérales n’ont d’intéressant que leur volet diplomatique qui est le grand portail pour tout le reste. Tous les autres accueils protocolaires, du président au maire, sont de type honorifique.

La nouvelle qui frappait fortement l’œil était donc sans fondement, car Ould Abdel Aziz cherche à fructifier ses visites pour qu’elles aient des retombées positives sur le pays, et à non à ce faire une renommée quelconque.

source : Mohamed Ould Mohamed Lemine
cridem
Mercredi 28 Octobre 2009 - 00:23
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 541