Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Barack Obama prête serment ce mardi en tant que 44e président des Etats-Unis d'Amérique.

Des centaines de milliers de personnes ont déjà convergé à Washington pour cette cérémonie d'investiture historique qui marquera l'arrivée à la Maison blanche du premier président noir américain et tournera la page des huit années de George Bush à la tête du pays


Barack Obama prête serment ce mardi en tant que 44e président des Etats-Unis d'Amérique.
Barack Obama prêtera serment à midi heure de la côte Est (17h00 GMT) sur les marches du Capitole avant de prononcer un discours attendu, axé sur la crise économique et les objectifs de son administration, puis de parcourir les trois kilomètres qui séparent le Capitole de la Maison blanche en tête de la traditionnelle parade présidentielle sur Pennsylvania Avenue. C'est ensuite qu'il pénètrera à la Maison blanche pour entamer son mandat.

Un million de personnes sont attendues sur le National Mall, le grand parc entouré de musées et de monuments, et des milliers d'autres pour regarder le cortège sur Pennsylvania Avenue.

Au moment où le chômage frappe des millions d'Américains, où l'économie du pays est en berne et où des guerres mobilisent des troupes en Irak et en Afghanistan, Barack Obama ne manque pas d'aspirations à combler par la grâce de son discours d'investiture qu'il prépare depuis des semaines.

Selon d'anciens rédacteurs de discours présidentiels, Barack Obama devrait éviter de se lancer dans un fastidieux catalogue de propositions et mettre à profit son talent oratoire pour se concentrer sur les défis à relever et les moyens d'y parvenir.

MANCHES RETROUSSÉES

A la veille de son investiture, le futur président a honoré la mémoire de Martin Luther King, rappelant en cela les barrières raciales qu'il a dû surmonter pour se faire élire.

Il s'est également rendu dans un foyer pour sans-abri où il a repeint un mur, dans la tradition du jour férié en l'honneur du pasteur noir, consacré au bénévolat.

Dans la soirée, il a rendu hommage à son ancien rival républicain John McCain lors d'un dîner, le qualifiant de "héros américain", ainsi qu'à l'ancien secrétaire d'Etat de George Bush Colin Powell, qui l'avait soutenu pendant sa campagne, et au vice-président élu Joseph Biden.

Le dernier geste officiel de George Bush, qui termine son double mandat avec la plus faible cote de popularité de l'histoire récente des Etats-Unis, sera d'accueillir Obama à la Maison blanche le matin et de l'accompagner jusqu'aux marches du Capitole où se déroulera la prestation de serment. Il repartira ensuite en avion pour le Texas.

Le vice-président sortant Dick Cheney assistera à la cérémonie en fauteuil roulant en raison d'une déchirure musculaire qu'il s'est faite en déplaçant des cartons pendant son déménagement de la Maison blanche, a fait savoir la présidence.

Pendant toute la cérémonie, et avec l'accord d'Obama, le secrétaire à la Défense Robert Gates assurera la continuité du gouvernement en cas d'urgence le jour de l'investiture. Gates se trouvera dans un lieu tenu secret à l'écart de Washington.

Version française Jean-Stéphane Brosse
Reuters
Mardi 20 Janvier 2009 - 09:33
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 542