Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Barrow : « Nous ne garantissons rien à Jammeh »


Les garanties accordées à Yaya Jammeh et contenues dans un document conjoint signé par l’UA, l’Onu et la Cedeao, n’engagent pas le nouveau Président de la Gambie, Adama Barrow. « Il n’y a pas un accord signé, a lancé Adama Barrow, qui séjourne à Dakar depuis plus d’une semaine. Tout ce qui se dit pour le moment n’engage que Jammeh. »

Avant tout accord, pose Barrow, la gestion de l’ex-chef de l’État gambien devra être passée au crible : « Nous allons mettre en place une commission qui se chargera d’auditer ses 22 ans de pouvoir. Nous attendrons ses recommandations pour pouvoir prendre une décision. »

Dans cette perspective, le nouveau Président de la Gambie se veut rassurant : « Nous ne sommes pas venus pour régler des comptes ou déclencher une chasse aux sorcières. La commission sera indépendante et travaillera pour une réconciliation nationale. Que tous les Gambiens soient égaux devant la loi et s’il faut rendre justice, qu’elle le soit. Nous ne voulons plus de deux poids deux mesures dans notre pays. »

Toutefois, Adama Barrow a informé que les discussions sont en cours pour connaître la suite à donner à certaines demandes formulées par Jammeh. Il dit : « Pour le moment, nous ne lui avons rien donné. Il n’a aucune garantie de ma part. La première chose c’était qu’il quitte le pays. C’est fait. Maintenant les négociations vont se poursuivre pour savoir ce qu’il peut avoir et ce qu’il n’aura pas. »
(Source : L’Observateur)

Auteur: Seneweb News - SenewebNews-RP
Lundi 23 Janvier 2017 - 13:55
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 541