Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

COMMUNIQUE À L’OCCASION DE L’EXPIRATION DE L’ULTIMATUM DE L’U.E.


COMMUNIQUE À L’OCCASION DE L’EXPIRATION DE L’ULTIMATUM DE L’U.E.
Le 20 octobre 2008, l’Union Européenne faisait observer que les propositions faites par la délégation représentant la junte auteur de la rupture de l’ordre constitutionnel en Mauritanie « n’incluent pas une libération immédiate et sans conditions du président légitime. Elles restent dans un cadre fondamentalement non-constitutionnel et illégitime sans perspectives de retour à l’ordre constitutionnel dans le court terme ». Suite à ce constat, l’Union Européenne ajoutait qu’ « En l’absence de nouveaux éléments dans un espace d’un mois, les consultations seront fermées et des
mesures appropriées seront proposées aux instances décisionnelles de l’Union européenne ».

Au vu des derniers développements de la situation politique en Mauritanie, la junte a manifestement choisi de passer outre cette invitation de l’Union Européenne.

Mieux, dans sa fuite en avant, les militaires putschistes se livrent à une véritable chasse aux sorcières avec notamment l’arrestation de plusieurs collaborateurs du Président élu dont son Premier Ministre Yahya Ould Mohamed El Waghf ainsi que de nombreux défenseurs de la légalité constitutionnelle.

Dans le même temps, plutôt que d’agir dans le sens de la libération inconditionnelle du Président de la République , la junte militaire a décidé, au mépris des appels incessants des partenaires de la Mauritanie et d’une partie de plus en plus importante de la population mauritanienne,
d’assigner Sidi Ould Cheikh Abdallahi à résidence surveillée dans son village natal de Lemden.

Enfin, comme pour montrer son intention d’entériner le fait accompli, la junte s’apprête à organiser des journées dites de concertation dans l’optique de préparer un nouveau processus électoral qu’ils auront tout le loisir de contrôler. Cette attitude de la junte qui consiste à rester autiste et totalement imperméable aux appels au retour à l’ordre constitutionnel met en péril les intérêts et la stabilité tant de la Mauritanie que de la sous région.

Aussi, sommes-nous devant l’impérieuse nécessité :

-D’attirer l’attention de la junte militaire sur les graves
conséquences auxquelles elle expose la Mauritanie aux seules fins d’assouvir
les ambitions personnelles et la soif du pouvoir de ses principaux animateurs,

-D’inviter les partenaires de la Mauritanie à persister dans leur
volonté de faire respecter la volonté clairement exprimée par le peuple
mauritanien au terme d’élections démocratiques, libres et transparentes,

-D’inciter les partenaires de la Mauritanie à accentuer la
pression directement sur les militaires putschistes et leurs soutiens civils
pour faire échec à ce coup d’état qui risque de faire tâche d’huile et
les contraindre à rétablir l’ordre constitutionnel.

Paris, le 22 novembre 2008.


FNDD-France : composée des partis politiques et organisations suivantes APP, CAMME, CSDM, GREM,I D, ND, OMDD, OCVIDH, OTMF, PLEJ, TAWASSOUF, UFP

Partenaires sont : AVOMM, CRM,FLAM, For Mauritania
Samedi 22 Novembre 2008 - 22:46
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 542