Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

COMMUNIQUE DU DEKALEM


COMMUNIQUE DU DEKALEM

COMMUNIQUE

Le Bureau Politique National du Rassemblement pour le Dialogue des Nationalités Mauritaniennes (DEKAALEM), s’est réuni le 8/6/2009 pour examiner la situation politique nationale.

Tour à tour, les responsables ont analysé la conjoncture politique nationale, félicité l’action de DEKAALEM au sein du FNDD et se sont réjouis de la solution de la crise institutionnelle créé par le putsch du 6/8/2008. Ils félicitent les différents protagonistes, le président du Sénégal et la communauté internationale qui ont abouti aux Accords Cadre de DAKAR résultat inespéré qui apaise le climat politique national et demande le renforcement de l’unité des opposants réels à l’autocratie afin de parachever leur œuvre salvatrice.

Quant aux élections du 18/7/2009, le Bureau Politique de DEKAALEM souhaite d’abord une candidature unique autour du président Sidi qu’il félicite vivement et qui est susceptible de gagner les élections à cause du crédit de confiance qu’il bénéficie à l’échelle nationale et internationale.

Le FNDD doit insister auprès de Sidi afin d’accepter cette candidature ;

sinon, DEKAALEM ne soutiendra sur une base négociée qu’un candidat qui prend en compte l’essentiel de ses préoccupations : la solution impérative de la question nationale, le règlement définitif du passif humanitaire, l’officialisation et l’enseignement de toutes les langues nationales, la répartition équitable du temps d’antenne à la radio et à la télévision, le renforcement et l’application de la loi criminalisant l’esclavage, la suppression de l’ordonnance 83127 sur la réforme foncière, la suppression de la loi amnistiant les criminels, le partage du pouvoir et des richesses nationales entre toutes les ethnies, etc.

Le Bureau Politique National reconnaît que le président Sidi a engagé des réformes déterminantes et que sa réélection permettra de consolider la démocratie et de résoudre progressivement tous les problèmes qui empêchent la Mauritanie d’affirmer son unité par la reconnaissance de ses spécificités, l’abolition de l’esclavage, d’asseoir les vraies bases de son développement.

A défaut de la candidature souhaitée du président Sidi, DEKAALEM qui s’est retonifié prendra une position appropriée le moment venu.

Par ailleurs, le Bureau Politique National demande à DEKAALEM de renforcer sa coopération avec ses partenaires intérieurs et extérieurs et de continuer à défendre fermement son programme par la concertation et le dialogue.

Nouakchott le 8-6-2009

DEKAALEM/RDNM
LE BUREAU POLITIQUE NATIONAL



source:flamnet

Jeudi 11 Juin 2009 - 10:18
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte



1.Posté par Djbril BA le 11/06/2009 13:10
Un frère, tu as ignoré : Le hartani. De toi il est sorti en toi il reviendra. Ne l'ignores pas ; Tu ne pourras jamais. Tu ne peux pas avoir brandit le point pour Martin Luther King, Malkom X et l'ignorer lui. Ce fut peut-être mon cher frère ta première erreur. NON TU NE PEUX PAS L'IGNORER. Ton véritable malaise c'est lui, ton autre pan que l'histoire t a arraché et qui ne t a pourtant jamais quitté. Il sera ton malheur ou ton bonheur car tu ne t'en dissocieras jamais. Frère abandonné ? Frère lâchement trahi ? Frère perdu. Une seule chose tu ne nieras jamais c'est que c'est un frère. Nous mentons, nous, mais l’histoire ne ment pas.
Assumons notre histoire si nous voulons aller de l'avant.
Dans un combat commun, pour des causes communes le sectarisme ne paie pas.
Que renferme la cohabitation en Mauritanie si ce n’est la réhabilitation de l’homme noir face à son histoire. Victime du grand PASSIF et du PASSIF récent nous nous trouvons à combattre les mêmes maux. NON TU NE PEUX PAS L’IGNORER.

Djibril BA

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 542