Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Caravane de santé dans la commune de Boghé


Caravane de santé dans la commune de Boghé
Ce vendredi 24 avril 2009 une délégation médicale composée de docteurs, professeurs, médecins, sages femmes et infirmiers, a organisé une caravane de santé dans la commune de Boghé et ses environs. Cette caravane de santé est initiée par un groupe d’agents de santé, dans le but d’apporter une aide médicale aux habitants les plus démunis de la zone.

Depuis 2005 les initiateurs font chaque année le déplacement de Nouakchott vers l’intérieur du pays pour apporter des soutiens médicaux et sensibiliser d’avantage sur la lutte contre plusieurs maladies. Ce vendredi ils ont commencé par le village nommé Sarandogou qui est situé à 7 kilomètres de Boghé.

Les habitants de Sarandogou et quelques autres personnes venues des villages environnants laissent paraitre leurs sentiments de joie et de bonheur de voir qu’il existe des gens de bonnes volontés qui se soucient de leur santé. Chose qu’ils n’ont pas l’habitude de voir. Ces agents de santé ont fait de leur profession un engagement pour soigner et sauver des vies.



« Nous les habitants de Sarandogou, sommes réjouis de cette initiative qui nous donne l’opportunité de nous consulter et de nous soigner gratuitement » affirme un vieillard du village. Les habitants de Hamdallah un site de déportés mauritaniens revenus du Sénégal ont aussi profités de ces soins.

Ailleurs aussi cette caravane de santé a fait le bonheur de ces pauvres villageois précisément à Dougougn : quelques kilomètres de Sarandogou, et a Thidé qui est a quelques kilomètres de Boghé. Partout c’est un sentiment de joie qui se lie sur les visages. « Ce sont des personnes de bons cœur et nous ne savons pas comment les remercier » affirme une vielle femme.

A la fin de la journée il n’y avait presque plus de médicaments dans les stocks pharmaceutiques chose due par le fait qu’il y’avait beaucoup plus de malades que l’année dernière. Selon madame Hawa Diallo « Beaucoup de malades qui étaient parti à Nouakchott pour trouver des soins plus performants, sont encore dans les rangs cette année. Faute de moyens d’autres préfèrent attendre la caravane chaque année pour se soigner ».

Cette caravane de santé est composée du Docteur Diagana cardiologue, le professeur Barro Souleymane pédiatre, le Docteur Sall ophtalmologue, de madame Hawa Diallo sage femme, de madame Marieme Malik Ba infirmière, de madame Binta Kebe sage femme, du Docteur Sy Zéine dentiste, de monsieur Diallo Ousmane infirmier d’état, de Mbodj Mamoudou technicien supérieur mais aussi d’autres infirmiers, docteurs et médecins ont participer a cette caravane et n’ont ménagés aucun effort pur la réussite de ce mouvement.

Selon madame Hawa Diallo les initiateurs de cette caravane se sont engagés à aider les populations de ces villages qui ont besoins d’aides sanitaires. Mais ils espèrent aussi dans un avenir proche pouvoir revenir dans ces villages deux à trois fois par an !

Un appel est lancé a tout ceux qui de prés ou de loin veulent s’engager a les accompagné dans cette lutte pour sauver plus de vie en Mauritanie.


Houleye Kane
cridem

Dimanche 26 Avril 2009 - 14:17
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte



1.Posté par GANGUE MAMADOU le 27/04/2009 08:36
C'est une trés bonne action qui doit étre encouragée et soutenue.Nous ressortissants du village de SARANDOGOU,regroupés au sein de notre association dénomée SARANDOGOU EDUCATION SANTE DEVELOPPEMENT essayons à chaque fois que nos modestes moyens le permettent de les aider.Cette année notre contribution est partie un peu tard,mais elle est partie quand meme.Nous lançeons un appel à tous les ressortissants de la région,à toutes les bonnes volontés,pour nous aider pourque que la prochaine campagne soit beaucouip plus préparée au niveau de l'europe pour aider nos populations qui ont vraiment besoin de nous.Nous publierons nos contacts.

2.Posté par Ibrahima Niang le 27/05/2010 17:56
Je vois que c'est trés interessant quand une association de migrants s'organise autour des projets pour repondre aux besoins de leurs localités d'origines. Je félicité l'association Sarandogou Education Santé Développement en france et j'invite tout le monde à regarder un peu le blog de notre ONG et prendre connaissance de nos réalisations . C'est juste dire qu'avec un peu de volonté et en conjuguant nos efforts nous arriverons à changer la situation de nos villages . Je félicite aussi la caravane médicale qui donne de son temps à s'occuper des malades qui n'ont pas de moyens de se prendre en charge de leurs soins , ni de leurs médicaments . Je souhaite dans l'avenir qu'il y est plus de coordination au sein des organisations locales afin que chacun puisse apporter sa modeste contribution pour le bien être de nos populations .

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 542