Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Choisir en toute conscience


Choisir en toute conscience
Nous sommes à un tournant décisif de notre histoire. La Mauritanie sort d’une longue crise consécutive au coup d’Etat mené par les généraux. La longue lutte des forces démocratiques réunies dans le cadre du Front pour la défense de la démocratie (Fndd), soutenu par les larges couches populaires a fini par imposer la légalité constitutionnelle comme point de départ de toute solution à la crise. Cette solution passe nécessairement par la décision du peuple dont l’expression se fait par les urnes. Cette lutte a entraîné l’annulation de l’agenda unilatéral imposé par Ould Abdel Aziz et ses alliés et a permis avec l’aide de la communauté internationale d’organiser des élections que tous espèrent transparentes et pour lesquelles d’autres citoyens présentent leurs candidatures. C’est dans ce cadre que se situe la décision de Messaoud Ould Boulkheïr de se porter candidat à l’élection présidentielle du 18 juillet
prochain. Il est soutenu par le Fndd.
Le véritable choix qui engage la Mauritanie se décide maintenant. C’est l’occasion ou jamais de réussir le changement réel, celui que tous les mauritaniens sincères attendent depuis toujours.
Mais faire échouer le coup d’état et les forces conservatrices est une chose et faire le choix décisif pour un avenir meilleur en est une autre. Et ce choix est incarné aujourd’hui par le candidat Ould Boulkheïr. Personnalité d’envergure nationale et candidat de la rupture, il œuvrera pour tourner définitivement la page des pouvoirs dictatoriaux des militaires, des injustices, des inégalités et du cloisonnement social. Il est le plus indiqué parmi tous les candidats en lice, pour s’attaquer aux problèmes pendants tels la lutte contre l’esclavage et les pratiques esclavagistes, le règlement définitif du passif humanitaire et autres violations des droits de l’homme, les crimes économiques, la lutte contre la pauvreté, la répartition équitable des richesses nationales…
Il fera retrouver au pays son lustre et sa place d’antan sur l’échiquier international.


Le meeting de Rosso est une réussite

Le jeudi 02 / 07 la délégation officielle du Front nationale pour la défense de la démocratie (Fndd) a effectué un déplacement dans la wilaya du Trarza pour tenir son premier meeting. Sur la route vers la capitale de la wilaya Rosso, la délégation s’est arrêtée au PK 28 sur invitation de Boidiel Ould Houmeid, vice-président du parti Adil, figure emblématique et membre actif du Fndd. Ce rendez-vous a été l’occasion pour la délégation de rencontrer toutes les notabilités et cadres de la wilaya ; des entretiens fructueux avec l’ensemble ont permis aux responsables politiques d’exposer plus amplement leurs idées sur la situation et proposer leurs solutions aux problèmes pendants ainsi que leurs choix politiques, les perspectives et opportunités qu’elles ne manqueront pas de créer pour le pays. A voir le nombre de participants à cette rencontre ainsi que l’enthousiasme avec lequel les cadres et notables ont accueilli les
exposés qui leur ont été faits par les responsables politiques, il est clair que le succès a été au rendez-vous.
A Rosso, but de la tournée, un accueil populaire et chaleureux a été réservé par les militants et sympathisants à la délégation. C’est sous les cris de joie et slogans militants que le cortège s’est rendu sur le lieu du meeting où une foule immense attendait.
Prenant la parole, le candidat Messaoud Ould Boulkheir, président de l’Alliance populaire progressiste (App) et candidat du Fndd, a commencé par féliciter et remercier les populations pour l’accueil qu’elles leur ont réservé, il a ensuite mis l’accent sur l’engagement des militants et leur détermination à faire triompher les idéaux démocratiques. D’un autre coté, il a expliqué que c’est une tradition de la région qui s’est illustrée au cours de l’histoire par son rôle décisif dans le rayonnement culturel du Bilad Chinguit. Le candidat a ensuite appelé les populations à retirer leurs cartes d’électeurs afin de pouvoir exprimer leur engagement en faveur du candidat de leur choix.
Se succédant sur le podium, les différents orateurs membres de la délégation ont abondé dans le même sens et tous ont appelé à voter pour le candidat du changement positif.
Selon les informations qui nous sont parvenues, la rencontre a été l’occasion pour le Fndd de faire une véritable démonstration de force en affichant le plus grand rassemblement de personnes jamais encore réalisé par un candidat à l’état actuel.

Interview


Mme Oumoukelthoum Mint El Moustapha est une mère de famille, sans appartenance politique. De condition modeste, habitant la moughataa de Arafatt, elle vote pour le candidat Messaoud Ould Boulkheir…

- Question : Le rendez-vous électoral est dans moins de deux semaines. Avez-vous déjà choisi votre candidat
- Oumoukelthoum : Ah oui ! le candidat que je soutiens est Messaoud Ould Boulkheir !
- Ce choix est-il le résultat d’une longue réflexion ou est-ce qu’il est dû juste au lancement de la campagne
- Oumoukelthoum : depuis un certain moment, surtout depuis la secousse politico-militaire qu’a connue le pays que ma décision était prise : je vote Messoud.
- Pourquoi lui plutôt qu’un autre
- Oumoukelthoum : Messoud est pour moi le seul à pouvoir garantir une cohésion nationale ; c’est un vrai militant pour cette cause et moi en tant que mère de famille, la priorité pour moi est la paix civile. La Mauritanie aujourd’hui a besoin de convictions et Messoud a un sens profond de l’engagement ; en un mot c’est l’homme de l’étape de la situation que traverse notre pays.
- Et votre famille vous accompagne-t-elle dans votre choix ou vous l’assumez toute seule
- Oumoukelthoum : Vous savez ce coup d’Etat a donné une vraie leçon à tous les Mauritaniens ; et les membres de ma famille, mon époux, mes sœurs sont d’avis que quelque chose doit changer et ils sont convaincus que seul un homme qui ne cède pas devant la tentation de l’argent, à l’attrait de hauts postes de responsabilité pourra apporter le changement qu’on attend tous.
- Êtes-vous engagée dans un parti politique
- Oumoukelthoum : Je suis engagée pour un avenir meilleur pour mes enfants et pour moi ! Je ne suis dans aucun parti. Cependant j’ai manifesté avec les femmes démocrates ces dix derniers mois pour un retour des civils au pouvoir.

-------------------------------


Le programme du Samedi 04 juillet 2009
Tiris Zemmour : Meeting à 09 h 30 à Zouérat
11h – 13 h : contacts avec les militants et personnalités de la région.
Adrar : Meeting à 17 h 30 à Atar
20 h – 23 h 30 : contact avec les militants et les personnalités de la ville.

source:Baba ould Jiddou
Samedi 4 Juillet 2009 - 22:00
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte



1.Posté par nostno le 05/07/2009 01:17
massoud ne voulait pas être notre mandela en 93-94, il ne peut l'être non plus en 2009. c'est un traitre qui préféré appeler à voter sidioca pour la présidence de l'Assemblée avec 5 depouté, un traitre ne peut pas nous diriger. ahmed avait dit aussi en 1992 qu'il ne veut pas du soutien d'un mouvement négro car ces des racistes, ahmed n'est pas raciste, il fait parti de ceux qui ont enfanté l'Etat raciste antidémocratique et anti-islamique. ces deux sont contre la révision de la constitution, contre les langues nationales, contre la revision du découpage électoral. l'un est l'autre sont alimenté par la même idéologie, hartanisme arabe et beydanisme arabe. leur pact c'est celui cheytane, celui d'un traitre et d'un hypocrite

2.Posté par nostno le 05/07/2009 01:35
quand les flammes ne font plus danser les lucioles, c'est normal que les admirateurs d'autre fois se posent les bonnes questions. est ce que les flam cautionnent le pact qui lient massoud et leur ennemi de toujours ahmed qui avait dit en 1992 qu'il ne voulait pas de leur soutien. est ce que les flam peuvent soutenir massoud qui dit qu'il n'est le mandela des negro africains, non il y a d'autres candidats qui puisent dans le meme vivier politique que les forces de libération africaines de mauritanie, ou bien les flam vont rater cette occasio historique d'apporter leur soutien à leur camp naturel

3.Posté par Djiné Lô le 05/07/2009 09:49
La conscience effective aurait voulu que toutes les organisations négro-africaines soutiennent Ibrahima Sarr mais connaissant le batardisme négro-africain ces organisations feront tout pour le faire échouer. C'est le comportement naturel des négro-africains qui ne savent pas définir une cible politique.
Je pense que le peuple négro-africain, victime de toute les humiliations votera massivement pour Sarr, son candidat naturel.

4.Posté par souley le 05/07/2009 15:17
Bonjour ! Nostno : 2

Tu es vraiment dépassé.

5.Posté par Xmandiallo le 06/07/2009 22:03
Nous ne pouvons pas soutenir Messoud, qui avait trahi l'opposition en 2007 en monayant la Présidence de l'Assemblée avec seulement 4 députés du jamais vu dans l'histoire de la démocratie . Donc il peut encore trahir cette fois ci pour être premier ministre si c'est Ahmed qui va au 2ème tour qui est son ennemi juré. C'est pourquoi, nous n'avons pas confiance à ces messieurs de FNDD.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 542