Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Collectif des rescapés de la garde nationale suspend provisoirement sa participation au sein de COREMI


Le Calame - Le collectif des rescapés et révoqués de la garde nationale pendant les années de la répression, des années 89-91 a décidé de suspendre ses activités au sein du Collectif des rescapés militaires (COREMI).

La déclaration a été faite, au Calame, ce 8 Juin, par le coordinateur dudit collectif, M’Bodj Alhoussein Djibery. Par ce geste, le collectif désapprouve la manière et le flou qui entourent la suite du traitement du dossier des victimes du passif humanitaire, mais surtout, ajoute ce rescapé de la garde, fortement affecté par les affres de la vie, la direction de COREMI n’a pas respecté l’engagement pris pour la confection d’une feuille route qui devrait être soumise à l’approbation d’une assemblé générale.

Pour M’Bodj, on ne peut pas revenir sur une décision prise il y a longtemps, sur les doléances des victimes de la répression des années 89/9, sans en parler avec les principaux intéressés, qui attendent toujours des réponses par rapport à un certain nombre de leurs revendications, dont entre autre, le droit de vérité et le droit de justice.

Le collectif des rescapés de la garde convie enfin, tous ses membres à une rencontre chez Madame Houleye Sall, au 5e arrondissement, près Robinet Sarakolé, le samedi et dimanche, à partir de 10 H, pour échanger sur cette décision.

Le Calame (Mauritanie)
Source :cridem.org texte/image.
Samedi 10 Juin 2017 - 09:53
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 542