Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Communiqué (MDLIM)


Communiqué (MDLIM)
Mouvement de Défense de la Légalité Institutionnelle en Mauritanie
communiqué

Le lundi 15 septembre, une patrouille militaire a fait l'objet d'une attaque terroriste aux environs de la localité de Tourine à 70 Km au nord de Zoueirat. Cette attaque aurait fait douze morts. Ses auteurs, viennent de reconnaître leur forfait.



Le Mouvement de Défense de la Légalité Institutionnelle en Mauritanie, tient, en ces tristes circonstances, à :

1- présenter ses condoléances les plus attristées au peuple mauritanien, à l'ensemble de nos forces armées et aux familles des victimes.

2- Condamner cet attentat avec force ;



Le Mouvement de Défense de la Légalité Institutionnelle en Mauritanie note qu'il s'agit, là, de la troisième attaque dans la même zone en moins de trois ans. Par ailleurs, les terroristes ont réussi, à amener le combat jusqu'au cœur du pays, avec l'attentat d'Aleg en décembre et les affrontement de Nouakchott en avril dernier. Aucune leçon n'a jamais été tirée de ces attaques et rien n'a été fait pour empêcher la reproduction du même scénario.



Pire encore, la paupérisation de nos forces armées et leurs instrumentalisation par des généraux assoiffés de pouvoir n'augure pas de jours meilleurs. L'armée nationale est aujourd'hui inféodée à une unité d'élite (BASEP) transformée, à son tour, en milice au service des caprices des Généraux Ould Abdelaziz et Ould Elghazouani. Cette milice monopolise aujourd'hui les armes et les équipements et est orientée vers le conquête et la conservation du pouvoir politique contre la volonté du peuple mauritanien. Au même moment, on envoie la jeunesse mauritanienne désarmée mourir sous les feux des terroristes. Face à cette situation, notre mouvement :



1- Tient les généraux, démis de leurs fonctions, Mohamed Ould Abdelaziz et Mohamed Ould El Ghazouani, pour responsables de la paupérisation de notre armée et par conséquent des dangers qui guettent nos soldats ;
2- Exige la création d'une commission d'enquêtes indépendante sur les défaillances qui ont rendu un tel massacre possible ;
3- Réitère sa position selon laquelle la politisation de l'armée ne peut que la fragiliser face aux véritables défis qu'elle devait affronter à savoir les multiples risques et menaces pesant sur notre sécurité et l'exigence d'assurer la sécurité des frontières et de défendre l'intégrité territoriale du pays ; 4- Exige le retrait immédiat des généraux au pouvoir et le retour du régime choisi par le peuple ;
5- Invite l'ensemble des forces politiques soucieuses de l'avenir de notre pays à engager une réflexion approfondie sur l'état de nos forces armées et à proposer les voies de réforme et de réhabilitation de celles-ci.





Paris, le 16 septembre 2008









--
Commission de la Communication

Mouvement pour la Défense de la Légalité Institutionnelle en Mauritanie (MDLIM°
Jeudi 18 Septembre 2008 - 09:06
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 542