AVOMM-INFOS
Samedi 1 Novembre 2014

Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......

Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."

E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif:

Mme Rougui Dia, présidente

M.Amadou Bathily , secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, chargé de la communication et porte-parole

M. Demba Fall, trésorier

M. Ngolo Diarra, secrétaire chargé de l'organisation

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Mme Mireille Hamelin, webmestre

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Communiqué de "Touche Pas à Ma Nationalité"


Communiqué de "Touche Pas à Ma Nationalité"
COMMUNIQUE

Touche pas à ma nationalité dénonce les nominations racistes.

Ce vendredi la presse nationale a rendu publique les nominations opérées dans les rangs de la sûreté nationale. Sur une trentaine de nominations concernant des cadres de la police, les Négro-Mauritaniens sont totalement exclus, ce qui est devenu une habitude.

Ces nominations fondées sur le simple critère racial et tribal démontre le visage raciste du régime du général ould Abdel Aziz qui, par ses pratiques racistes défend les intérêts de la seule communautés Arabo-berbère au détriment des noirs. Ces nominations de honte ne constituent plus une gêne pour le régime raciste.

"Touche Pas à Ma Nationalité" qui fait du partage du pouvoir une des conditions d'un équilibre au sein de l'Etat dénonce ces nominations arbitraires qui traduisent le mépris du régime du général à l'endroit des Négro-Mauritaniens.

Le constat est amer, les Négro-Mauritaniens sont exclus de tous les secteurs. Dans ces conditions peut-on parler d'un Etat? Peut-on parler d'un seul peuple uni? Peut-on parler d'égalité?

Pour "touche pas à ma nationalité" de telles pratiques ne peuvent plus être tolérées, il est temps que la question de la coexistence soit reposée pour que les Mauritaniens se prononcent sur la volonté de VIVRE ENSEMBLE OU DE SE SÉPARER, il est devenu évident que l'Etat raciste, l'Etat d'Apartheid ne laisse plus le choix aux noirs. Les Négro-Mauritaniens ont besoin de savoir s'ils sont de ce pays ou non.

Non à l'unité dans la domination.

Source: Abdoul Birane Wane
Mardi 4 Septembre 2012 - 12:52
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte



1.Posté par Boule le 01/09/2012 22:33
Abdoul Birane ‘a parfaitement raison. Comment peut – on vivre une unité dans une domination absolue. Nulle part dans le monde cette situation n’a perduré autant qu’en Mauritanie. Partout, les peuples opprimés luttent pour leur existence, leur liberté alors que nous africains de Mauritanie restons si passif. Il est temps qu’on se prenne en charge pour espérer au moins que nos enfants vivent dans la dignité.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 516