Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Compte rendu de l’Assemblée générale de l’AVOMM


L’Assemblée générale de l’AVOMM s’est tenue le samedi 09 juillet 2017 à Boulogne-Billancourt. Trois points  étaient à l’ordre du jour: la vie de l’association, la situation politique en Mauritanie et les questions diverses.

L’importance des cotisations et la mobilisation des militant-e-s au regard de la situation politique qui n’a pas changé. La politique d’Ould Abdel AZIZ continue à sévir avec des pratiques d’exclusion, d’humiliation de la composante africaine privée de ses droits civiques, de ses biens et de son état civil.

Ould Abdel AZIZ n’a pris aucune mesure en faveur des droits à la citoyenneté. La politique de négation qui persiste se traduit par la volonté de l’actuel président de briguer un troisième mandat. Pour ce faire, Ould Abdel AZIZ a pris la décision contre vents et marées d’organiser un référendum. L’opposition politique sérieuse et crédible est contre cette décision. Mais le régime ne veut rien entendre et surtout pas tenir compte de l’avis des acteurs et des partenaires politiques.

La seule préoccupation de l’actuel président est de préserver le pouvoir au service de la domination, de l’oppression et de l’impunité. Le régime actuel a renforcé le système de marginalisation dans tous les secteurs de la vie nationale. L’armée mauritanienne, comme les autres corps et le service public ne recrutent pas les membres de la communauté africaine noire mauritanienne.

L’objectif de cette politique est de ne pas permettre aux composantes noires de jouir de leurs droits civiques. Le racisme, l’esclavage et le tribalisme aliment un climat de terreur et d’insécurité dans le pays sur fond de provocation des pays voisins particulièrement, le Sénégal. Ould Abdel AZIZ conduit une politique dangereuse pour le pays et n’entend pas faire preuve de discernement et la lucidité. Il est constamment dans la fuite en avant.

Aujourd’hui plusieurs enfants et jeunes de la composante africaine noire se retrouvent sans scolarité sans que personne ne puisse réagir contre cette situation injuste. Tout est fait afin de renforcer le système raciste et esclavagiste. L’impunité est le principe de la Gouvernance du président mauritanien.

Face à cette actualité politique catastrophique sans ignorer le référendum que veut organiser Ould Abdel AZIZ, AVOMM appelle à résister avec le collectif des associations contre cette politique qui n’a comme priorité que la négation de la dignité et des droits de la composante africaine noire mauritanienne.

L’enjeu pour nous est de construire une dynamique militante plus disciplinée et rigoureuse. Nous dénonçons les propos du Premier Ministre qui a affirmé que l’État n’investit pas dans le Sud parce que les populations de la Vallée aspirent à l’indépendance. Le Gouvernement Mauritanien a mandaté le Gouverneur et le préfet dans les régions et les départements à réquisitionner des terres. Il y a un appel à la mobilisation contre la politique agressive et irrespectueuse de Ould Abdel AZIZ qui agit en toute impunité comme un despote inamovible.

L’Assemblée générale a retenu l’impératif de rencontrer les responsables des organisations politiques et les associations de la société civile française et européenne pour porter à leur connaissance le risque d’implosion de la Mauritanie.

Hamdou Rabby SY
Porte-parole de l'AVOMM





Lundi 17 Juillet 2017 - 18:40
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 541