Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Condé et Aziz, malaise à la Cedeao


Dans une déclaration conjointe, l’Union africaine, la Cedeao et les Nations-Unies ont accordé un certain nombre de garanties qui ne sont pas du goût de toutes les parties concernées par la crise gambienne. Comprenant 14 points la Déclaration en question assure à Jammeh, entre autres, « la dignité, la sécurité et les droits de sa famille immédiate, des responsables de (sa) sécurité, (ses) partisans et (des) loyalistes du parti ».

Les trois organisations ont déclaré qu’il « n’y aura pas d’intimidation, de harcèlement et/ou de chasse aux sorcières des anciens membres du régime et des partisans » de Jammeh. Qu’il n’y aura pas de saisie sur « les biens et propriétés appartenant légalement à l’ancien Président Jammeh ou à sa famille et (aux) membres (de son) cabinet ».

C’est le Président guinéen, Alpha Condé, qui aurait fait diffuser cette Déclaration pour, dit-on, rassurer Jammeh. Ce, précise-t-on, alors que les négociations étaient en cours.

Seulement, peste-t-on du côté de l’Organisation régionale, ni les chefs d’État de la Cedeao ni le Président Barrow n’étaient informés de la teneur du document. Ce dernier a d’ailleurs déclaré qu’aucune garantie n’a été donnée à son prédécesseur, qui s’est exilé en Guinée équatoriale. Les mêmes propos ont été tenus par le ministre sénégalais des Affaires étrangères, Mankeur Ndiaye.
D’où le profond malaise au sein de la Cedeao.

Source : L’Observateur
Lundi 23 Janvier 2017 - 13:46
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 539