Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Conférence de presse : 68 détenus libérés à la prison de Dar Naim


Conférence de presse : 68 détenus libérés à la prison de Dar Naim
Le commissaire aux droits de l’homme monsieur Mohamed Lemine Ould Dade et le ministre de la justice Maitre Amadou Tijane Ball ont tenu une conférence de presse ce mercredi 08 avril 09 à l’office national de l’état civil.

Cette conférence avait pour but d’informer sur la décision de grâce prise par le General Mohamed Ould Abdel Aziz, à savoir la sortie d’un décret se rapportant sur la libération de 68 détenus mauritaniens dont 11 étrangers. Cette décision se traduit par une action permettant au détenus de bénéficier d’une liberté, de leur donner une chance de refaire leur vie a affirmer Maitre Ball.

Cependant, il a été décidé de voir de prés dans quelle mesure ces concitoyens vont être accompagnés, guidés pour une renaissance dans leur société. Le général a décidé de leur octroyer des moyens pour leur permettre de se réintégrer davantage dans la société. Des conditions objectives ont été prise pour permettre à ces anciens détenus de vivre encore pleinement le restant de leur vie.

Par ailleurs le décés d’un prisonnier qui a été détenu à la prison Dar Naim a suscité beaucoup de réaction vis-à-vis des proches qui pensent que cette mort n’a pas été naturelle. Selon maitre Ball le concerné était à l’hôpital lors de son décés et il ne peut s’agir que d’une mort naturelle puisque attestée par les services médicaux de l’hôpital même.

Ce prisonnier a succombé suite à une maladie malgré des soins et traitements intensifs. Maitre Ball insiste sur le fait que personne ne devrait lier cette événement tragique avec la décision de grâce qui a été prise par le Chef de l'Etat.

Monsieur Dade a quant a lui répondu à une question relative aux dernières manifestations de rue à Nouakchott : « je suis contre toute forme de violence à l’égard de l’être, cependant les militants doivent respecter la loi. Dernièrement il y’a eu des meetings et qui ont été approuvés, alors pourquoi chercher des affrontements dans les rues? Nous voulons amener le pays vers un consensus, un respect de l’être humain et de ses droits… ».

Le décret de grâce traduit une certaine confiance des autorités vis-à-vis de la société. Maitre Ball affirme que ce décret s’inscrit dans le cadre d’une action continue et universelle.

Houleye Kane
cridem

Jeudi 9 Avril 2009 - 12:58
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 542