Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Conférence de presse: « C’est une suspension faite en catimini... .


Conférence de presse: « C’est une suspension faite en catimini... .
Je suis allergique à la politique de l'Autriche et je souhaite que les instances du parti prennent une décision collective et le moment venu, je prendrai ma responsabilité, comme du reste je l’ai toujours fait ».

Une conférence de presse a été organisée aujourd’hui par la tendance du RFD, favorable à la participation au scrutin du 6/6/2009, dans les locaux de La Case.

Cette rencontre avec la presse nationale et internationale a été co-présidée par le Vice président du Rassemblement des forces démocratiques et de l’Assemblée nationale, M Kane Hamidou Baba et M Mohamed Ould Boilil.

Après le récital de la fatiha, à la mémoire de Mohamed Radi et Hamoud Ahmedou, Kane Hamidou Baba dans son propos d’ouverture a rendu un vibrant hommage aux élus et membres du Bureau Exécutif, quant à leur attachement au RFD, dans un contexte particulier marqué par un dialogue impossible au sein du parti.



« Depuis le 2 avril 2009, un groupe de cadres répondant à l’anxiété lisible qui caractérisait la formation du RFD a adressé une correspondance au président du parti et non seulement ce dernier a brillé par une absence de réponse mais a manifesté une grande hostilité, rompant toute possibilité de dialogue et utilisant des canaux informels qui, comme vous le savez augure l’anti chambre de tout esprit démocratique pour toute entité qui se veut respectueux de ses instances » a martelé KHB avant d’ajouter que conscient de l’impasse politique dans lequel se trouve le pays depuis plusieurs mois, j’appelle l’ensemble des forces politiques à prendre la mesure des enjeux et des défis auxquels la nation est confrontée.

Répondant aux questions des journalistes, les animateurs de la conférence n’ont pas manqué de dire qu’aujourd’hui au moins « 7 parlementaires, 70 membres du Bureau Exécutif et 25 maires se retrouvent au sein de la tendance du RFD favorable au scrutin présidentiel du 6/6/2009 et rien, absolument rien ne nous met en porte à faux avec la ligne du parti, au contraire et à tout le moins, à la demande du comité permanent du parti qui à travers un dialogue espérait une transition de 6 à 12 mois s’est retrouvé dans cette même logique, du fait de la proposition retenue et entérinée par les journées de concertation aux cours desquelles une transition de 10 mois furent décidée ».

Pour ce qui est de sa suspension dans les instances du RFD décidé par le président Daddah, Kane Hamidou Baba rétorque « c’est une décision en catimini, irrespectueuse aux yeux du droit et par conséquent nul et non avenue. Je suis dans une logique de participation aux prochaines joutes électorales et je souhaite que les instances du parti prennent une décision collective et le moment venu, je prendrai ma responsabilité, comme du reste je l’ai toujours fait. Je ne fais pas la politique de l’Autriche » a-t-il déclaré.

Dans le même sillage, les signataires de la déclaration d’orientation exhorte "la Direction du parti à prendre toutes les dispositions nécessaires pour garantir la pleine participation du Rassemblement des forces démocratiques, aux prochaines présidentiels et peu importe la date retenu selon les terme de KHB, l’essentiel étant de mettre un terme à la gestion unilatéral du processus électoral du HCE et d’inviter sans délai à un dialogue direct, englobant toutes les forces politiques, pour des garanties de transparence et d’équité pour tous les candidats aux élections présidentielles".

Il faut dire que le point de presse a été rehaussé par la présence massive de militants, venus nombreux soutenir l'orientation de la tendance favorable à la participation au scrutin du 6/6/2009. Avec une organisation parfaite, Kane Hamidou Baba a mis les petits plats dans les grands pour marquer l'évènement.

Mamadou Ousmane Tall
points chauds
Dimanche 12 Avril 2009 - 23:01
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte



1.Posté par mam le 13/04/2009 11:52
Merci Kane Hamidou, voila les paroles digne d'un vrai peulh

2.Posté par Mahamadou Thiam le 13/04/2009 17:38


Les dissidents sont en tout et pour tout 71, y compris les maires, les députés. Il faut cesser de manipuler les chiffres en les gonflant. La liste est disponible. il est facile de remarquer que beaucoup de noms sont répétés. Les députés et les maires se trouvent dans la première liste, et ensuite dans d'autres listes qui les séparent de la première (Députés, maires). Les dissidents eux-mêmes savent leur minorité, d'où leur propension à souffler le chaud et le froid pendnt leur conférence de presse.

La démocratie recommande de respecter le fait majoritaire, tout en défendant ses idées. Ces gens là ne font nullement honneur à la démocratie, du moment qu'ils ont déciddé d'aider des militaires à légitimer leur putsch.

Les jouranlistes négro-africains se doivent de se départir de leur réactivité épidermique, en bénissant toute tutpitude venant d'un des leurs, tout en se moquant des autres. Il leur faut adopter une logique dans le devoir d'informer.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 542