Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Conférence de presse des parlementaires du RFD: «Nous ne sommes pas d’accord pour qu’il y ait une candidature d’un membre du HCE».


Conférence de presse des parlementaires du RFD: «Nous ne sommes pas d’accord pour qu’il y ait une candidature d’un membre du HCE».
Au cours d’une conférence de presse animée, au siège du RFD, ce dimanche, par Abderrahmane Ould Mini, président du groupe parlementaire du RFD à l’assemblée nationale et Kane Hamidou Baba, député et vice-président du parti, tous deux entourés de Mohamed Mahmoud Ould Ematt, Mohamed Ould Boilil et Nana Mint Cheikhna, le RFD a fait savoir qu’il «reste maintenant deux points de divergences (entre eux et les parlementaires de la majorité soutenant le coup d’Etat du 6 août): le délai de la transition et l’inéligibilité des membres du Haut Conseil d’Etat

«Le dialogue continue et nous espérons qu’il y ait ce soir, une convergence de points de vue sur les ces deux questions. Le cas échéant, nous considérerons que nous ne sommes pas concernés car les parlementaires du RFD ne peuvent s’engager que dans une discussion où ils sont partie prenante», dira Abderrahmane Ould Mini.

Et Kane Hamidou Baba de préciser: «Il faut que soit bien définie l’expresion «dans les plus bref délais». Nous avons proposé un calendrier entre 6 et 12 mois pour la durée de la transition et nous ne sommes pas d’accord pour qu’il y ait une candidature d’un membre du HCE.»

Le RFD a également appelé à la «mise en place d’un mécanisme de suivi de décision comportant une liste des acteurs où doivent figurer des représentants des commissions parlementaires, du gouvernement du HCE, des forces significatives du pays et certains partenaires au développement, notamment les USA, l’Union Africaine et l’Union Européenne».


_____________
Source: ANI
(M) avomm



Dimanche 7 Septembre 2008 - 17:12
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 542