Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Conférence de presse du FONADH


Conférence de presse du FONADH
Mohamed Ould Abdel Aziz a attendu quelques heures avant sa démission pour inviter les défenseurs des droits de l’homme à un petit dialogue qui ne durera pas plus de 30 minutes... .

Ce jeudi 16 avril 2009 le FOrum NAtional des Droits de l’Homme à tenu une conférence de presse à son siège. Le but de cette conférence était d’informer sur la rencontre d’avec le général Mohamed Ould Abdel Aziz (ex président du HCE). Il étaient 14, tous dirigeants des organisations issues du FONADH pour rencontrer Mohamed Ould Abdel Aziz.

Une rencontre importante selon Boubacar Ould Messaoud président de SOS esclaves, « en tant que réseaux des organisations de droit de l’Homme, nous sommes tous concernés des problèmes qui sévissent dans notre pays. Nous somme tenus de rencontrer tout les acteurs politiques dans le cadre de la résolution de ces problèmes. Nous avons été choqué de l’attitude de Ould Abdel Aziz, qui s’est paru très désintéressé de nos mouvements ».

Selon le Fonadh, Mohamed Ould Abdel Aziz les avait invités à discuter, ils ont présenté leurs réserves, leurs démarches vis-à-vis du règlement du passif humanitaire et autres problèmes. Ils ont soulevés beaucoup de point non seulement le passif, mais aussi sur cette modalité de « détention arbitraire » qui choque tant.

Ils ont parlés aussi des difficultés rencontrées lors des manifestations précédentes du FNDD. Mohamed Ould Abdel Aziz affirme n’avoir donné aucun ordre de frapper quelqu’un, car il est en charge de la sécurité (il était). Pour lui ceux qui voulaient manifester n’ont fait preuve d’aucun engagement de « demander l’autorisation parce qu’ils ne reconnaissaient pas le ministre de l’intérieur ».

Le Fonadh a poursuivi son débat en s’appuyant sur les fondements de lutte pour les droits de l’homme tout en dénonçant le coup d’état militaire du 06 aout dernier.

Par ailleurs Aminetou Mint El Moctar affirme « pour nous faire appel a des simples personne et ignorer les organisations qui se battent depuis des années pour le règlement du passif, serait chose mal faite. Toutes les organisations doivent être associés ».

Et poursuit-elle « pour régler le passif, les indemnisations matériels moyennant finance nous laissent indifférents, la seule solution est de créer une commission indépendante qui d’abord unira les leaders des droits les plus vulnérables, puis de créer une certaine entente et harmonie entre nous tous pour être en mesure de situer les concernés, voir les impliquer : coupables et victimes. ».

Quant à Coumba Sy Limam Cherif, une autre militante des droits, soulève le problème des réfugiés qui sont revenues d’eux même et pour lesquels rien a été fait.

Mais la question que se pose tout le monde est : pourquoi Mohamed Ould Abdel Aziz a attendu quelques heures avant sa démission pour inviter les défenseurs des droits de l’homme a un petit dialogue qui ne durera pas plus 30 minutes; et surtout, sans la présence du commissaire des droits de l’homme, le colonel en charge de ce dossier, ou les autre concernés dans le précédent gouvernement ? Louche non ?

Houleye Kane

Source: cridem


Conférence de presse du FONADH

Conférence de presse du FONADH

Conférence de presse du FONADH

Conférence de presse du FONADH

Conférence de presse du FONADH
Vendredi 17 Avril 2009 - 17:46
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte



1.Posté par Moussa Anne le 17/04/2009 17:57
Le Fonadh n'est pas une organisation des droits de l'homme, ce sont des politiciens du fndd qui avancent masquer, ils sont tous membres du fndd. D'ailleurs ils se contredisent en voulant diaboliser la rencontre. Boubacar Messoud qui a déporté personnellement des travailleurs de socogim ferait mieux de se taire. Dans cette conference, fonadh dit que le general les a reçu 30 mn, le journaliste semble dire que c'est peu, mais figurez vous les audiences de sarkozy en france c'est connu ,il reçoit les citoyens pour 10mn, Le president vous reçoit 30 mn, vous parlez de vous problémes et vous nous racontez des bobards. Vous parlez de manifestations du fndd etc, le fndd peut aller parler de ses manifs, où est la question du passif humanitaire?celà ne vous concerne pas du tout. Un autre parle de l'esclavage, un autre de refugiés, tout cela est géré desormais par la loi. Nous attendions que vous donnez un plan clair ou un dossier, vous êtes partis à la présidence les mains dans les poches, quelle légéreté.
Mr Sarr et Soumaré vous ont donnés une sacré leçon de patriotisme et de sérieux heureusement qu'ils étaient venus à Nouakchott, si non le général Abdel Aziz ne vous aurait pas reçu car vous êtes nuls et ne représentés que le fndd.

2.Posté par Malvara le 17/04/2009 23:20
Pour votre information, sachez que le FONADH n'est pas UNE organisation des droits de l'homme, mais un front d'organisations nationales de defense de droits humains. A son sein, nous avons des organisations qui luttent contre l'esclavage, des organisations qui militent pour une meilleure émancipation de la femme mauritanienne. Bref! des combats pour des droits fondamentaux. 'Sarkozy récoit des citoyens pour 10mn', on est tenté de vous dire ET ALORS? quand il y'a des préavis de grêves, le président Sarkozy reuni un cabinet de tous les acteurs de la question qu'il préside, ensuite il reçoit les délégués syndicaux et en général cela dure plus de 10mn.Monsieur Anne, quand la police charge des citoyens avec des coups de matraques et des gaz lacrymogénes, VOUS NE VOUS SENTEZ PAS CONCERNE?Quand, la pratique la plus inhumaine continue d'être à la une en Mauritanie, VOUS NE VOUS SENTEZ PAS CONCERNE?Excusez moi! il y'a des LOIS!!Et la 'loi Kane Yaya'? vous en avez conscience ? Doit-elle être de l'actualité?J'allais oublié, vous avez raison les membres de FONDAH sont des politiciens du FNDD, ET ALORS?
xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
xxxxxx censure
pas d'attaque personnelle ici il s'agit d'organismes ................




3.Posté par Malvara le 18/04/2009 00:29
A l'adresse du webmaster, la phrase censurée ne s'adresse pas pas aux organismes qui n'ont pas été cités.
Je prefère lever l'équivoque car pour ceux qui ne connaissent pas de quoi il s'agit ils peuvent imaginer autre chose.
Je réecris autrement la phrase:

C'est tout honneur de ne pas être reçu au palais d'un dictateur qui divise pour mieux regner

4.Posté par Diko Hanoune le 18/04/2009 12:14
Certains commentaires révèlent le caractère sombre des hallucinations des mauvais perdant sans lendemain .
Pour légitimer le putsch d'un faux général ils se livrent aux multiples formes de diffamations des militants des droits de l'homme et les anti-putschs
Moussa Anne étiez-vous employer à la socogim lors des événements de 1989 ayant des preuves que c'est Boubacar Messaoud qui vous a dénoncé?
Dites moi la vérité avez-vous été sincèrement déporté?
Mettez vous dans la tête que nous savons beaucoup des gens ont profité des malheurs des déportés pour se faire une place de choix certainement ce qui doit être votre cas.
Ould Taya ,l'armée Mauritanienne et le gouvernement de l'époque ne sont plus responsables des déportations mais pour certains se sont les leaders haratine qui ont déporté.
Quel hypocrisie.
Vous savez désormais les haratine n'acceptent plus l'expression qui dit en poular : Hardané- Ardani.
Pourquoi vous n'avez pas pris le temps de demander à vos leaders comme Ibrahima Moctar sarr qui sont les responsables des déportations.

Diko Hanoune

5.Posté par Hamady Coulibaly le 18/04/2009 15:41
Quelqu'un pourrait-il me traduire les idées de Hanoune ? Pourquoi pensez-vous qu'il faille opposer un leader à un autre ? Vous avez largement de quoi faire avec le texte de Moussa Anne sans y inviter quelqu'un qui ne vous a rien fait en occurrence, IBRAHIMA SARR. Si vous contestez les propos de Moussa demandez lui des preuves de ce qu'il avance. Quoi qu'il ait pu faire dans son passé, Boubacar ould Messoud est connu aujourd'hui à travers le monde pour son engagement dans le combat pour l'égalité des Hommes. Pas pour autre chose. Je ne vois pas en quoi le fait qu'il attaque Ould Messoud vous fait sauter sur SARR.
Des Haratines ont en effet tué et déporté. Cela, personne ne pourra le changer, c'est notre histoire. Vous me direz qu'il y' a eu des complices halpoular, je vous le concède d'avance.
Tout comme je vous 'ai répondu dans un de vos messages pour défendre ce même Boubacar ould Messoud, je ne vous permettrai pas de chercher à trainer Ibrahima Sarr dans la boue.
Ce n'est pas lui qui a insulté votre idole.
J'espère que vous relirez plusieurs fois cette note avant de répondre précipitamment.

6.Posté par Ismael le 18/04/2009 15:51
Hamady je ne prends pas cet espace pour vous expliquer Hanoune.

C'est pour moi un mystère ce Diko Hanoune. Il arrive tout à coup depuis quelques mois sur le Net et à chaque fois c'est pour tirer sur une personne. Particulièrement Sarr M. Ibrahima. En effet c'est mystérieux qu'est-ce que vient faire Sarr dans cette histoire.

Et depuis quand les Haratines n'ont pas participé à ces événements de déportation et de tuerie. Des photos dans la mémoire de tous représentent et prouvent que les Haratines ont semé l'horreur. Où était ce Diko il n'a rien vu.
Si il a vu,pour se déculpabiliser, il ne sait plus quoi faire et où écrire.
Ici il attaque un homme pour rien soit Sarr Ibrahim. Bizarre.
Il mange quoi? Il boit quoi? Ce Diko Hanoune pour ne pas être dans la réalité des textes. Voilà un mystère du Net qui s'ajoute à d'autres.
Je crois que Diko ne sait trop comment et où prendre sa place. Il faut qu'il se positionne. Avec un esprit clair.
Je lui dis courage.


7.Posté par Alassane Sow le 19/04/2009 16:31
En effet, personne n'a parlé ici d'Ibrahima Sarr.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 542