Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......

Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."

E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif:

Mme Rougui Dia, présidente

M.Amadou Bathily , secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, chargé de la communication et porte-parole

M. Demba Fall, trésorier

M. Ngolo Diarra, secrétaire chargé de l'organisation

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Mme Mireille Hamelin, webmestre

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Coopération Sénégal-Mauritanie : Le chef de l’Etat en visite officielle à Nouakchott


Coopération Sénégal-Mauritanie : Le chef de l’Etat en visite officielle à Nouakchott
Le président Macky Sall est arrivé, hier en fin d’après-midi, à Nouakchott pour une visite officielle de 48 heures en Mauritanie. Il aura deux entretiens en tête-à-tête avec son homologue mauritanien, Mouhamed Ould Abdel Aziz.

C’est hier, à 16h55, que le chef de l’Etat est arrivé à l’aéroport international de Nouakchott où il a été accueilli à sa descente d’avion par son hôte, le président Abdel Aziz, entouré notamment de son Premier ministre, du président du Sénat et du président de l’Assemblée nationale. Pour sa part, Macky Sall est à la tête d’une forte délégation comprenant notamment le ministre des Affaires étrangères, Me Alioune Badara Cissé, le ministre de l’Intérieur, Mbaye Ndiaye, le ministre de l’Energie, Aly Ngouille Ndiaye, le ministre de l’Elevage, Aminata Mbengue Ndiaye, le ministre de l’Agriculture, Benoît Sambou ainsi que l’ambassadeur de Mauritanie au Sénégal.

Après les 21 coups de canon, le président Macky Sall, qu’accompagnait son hôte, a eu droit à un accueil populaire de la part des Mauritaniens et de la colonie sénégalaise en Mauritanie. Une foule nombreuse s’était massée depuis l’aéroport jusque tout au long du parcours des présidents se rendant au Palais, pour saluer le chef de l’Etat et sa délégation.

Le président Macky Sall, qui a été installé à la Résidence des hôtes située à l’intérieur du Palais présidentiel, devrait avoir aussitôt un premier entretien avec son homologue mauritanien qui offrira ensuite, à 20h30, un dîner officiel en son honneur.

Aujourd’hui, à 9h30, Macky Sall aura un second entretien avec son hôte, avant de faire avec lui une visite au centre national d’oncologie (étude des tumeurs cancéreuses), au Port autonome de Nouakchott baptisé « Port de l’amitié » et aux installations d’Aftout Essahli, une unité qui alimente en eau potable la capitale mauritanienne à partir du fleuve Sénégal.

La visite du chef de l’Etat sénégalais entre également dans le cadre des défis sécuritaires interpellant la sous-région ouest-africaine, depuis l’éclatement de la crise malienne, a indiqué Abou Abel Thiam dans des propos rapportés par la Radio futurs médias (Rfm, privée).

Les relations sénégalo-mauritaniennes «ont toujours été très bonnes», mais pourraient être réchauffées, dans le mesure où le chef de l’Etat sénégalais s’est inscrit dans une perspective de ‘’redynamisation’’ des relations liant le Sénégal avec les pays de la sous-région.

Sur cette base, il y a, dans la sous-région, «quelques problèmes par-ci, par-là, sur lesquels les deux hommes d’Etat ne manqueront pas de s’entretenir», a déclaré le porte-parole du président de la République.

«On ne va pas faire dans la langue de bois. Il est évident que quand deux chefs d’Etat éminents comme le président Macky Sall et le président Abdel Aziz, qui représentent ce qu’ils représentent dans la sous-région, se rencontrent, compte tenu de la situation actuelle (…), il est évident qu’au-delà de leurs discussions bilatérales», ils «parleront de ce problème de sécurité», né de la crise malienne.

Les défis sécuritaires ont trouvé amplification en Afrique de l’Ouest, depuis le début, en janvier dernier, d’un conflit armé au nord du Mali où l’armée malienne a été délogée par des rebelles touaregs du Mouvement national pour la libération de l’Azawad (Mnla), allié au mouvement salafiste Ançar dine.

Le Mnla revendique l’autodétermination et l’indépendance de l’Azawad qui correspond aux trois régions maliennes de Kidal, Tombouctou et Gao, situées au nord du pays. Le gouvernement malien refuse ces revendications, défendant l’intégrité du territoire malien. Le président Macky Sall regagnera Dakar cet après-midi.

Source: Le soleil
Lundi 17 Septembre 2012 - 15:06
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 507