Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Déclaration de candidature de Messaoud : La périphérie envahit le palais des congrès


Photo cridem
Photo cridem
Lundi 29 juin, vers 17 heures, des milliers de nouakchottois, en majorité venant des quartiers périphériques, ont pris d’assaut le palais des congrès pour assister à la déclaration officielle de la candidature de Messaoud Ould Boulkheir à l’élection présidentielle du 18 juillet 2009.

La grande salle du palais des congrès a refusé du monde. Messaoud Ould Boulkheir, vers 19 heures, a fait son entrée dans la salle en compagnie des principaux responsables du FNDD. Premier à prendre la parole : Boidiel Ould Houmoid.

Le président du FNDD ne s’est pas privé d’un petit rappel : le 04 juin dernier, au moment de la signature de l’accord de sortie de crise, dans la même salle, en réponse aux militants soutiens du candidat Ould Abdel Aziz qui perturbaient son discours, il avait dit : « N’importe qui peut remplir cette salle et faire comme vous.» Ould Houmoid a ensuite déclaré Messaoud, « candidat de l’avenir. »

L’ex premier ministre Ould El Waghf a lu un message de Sidi Ould Cheikh Abdellahi dans lequel le président démissionnaire apporte son soutien à la candidature de Ould Boulkheir. « Leader exceptionnelle, voix de l’unité nationale et de l’ancrage de la démocratie, long parcours de sacrifices, un modèle pour les générations futures, un rempart contre les dérives dictatoriales… »

A l’endroit de Messaoud Ould Boulkheir, le président démissionnaire, Sidi Ould Cheikh Abdallahi, n’a pas été avare en éloges. Ensuite, Moustapha Ould Bedredine, avec la casquette de compagnon de route de Ould Boulkheir, a pris la parole. Enfin, sur fond de tama, de Tbal, de voix de griots, d’applaudissements, Messaoud Ould Boulkheir a déclaré sa candidature à la magistrature suprême.

A la présidentielle de 2007, Ould Boulkheir était arrivé quatrième avec 10% des suffrages. Sa position entre les deux tours avait été déterminante de l’élection de Sidi Ould Cheikh Abdellahi.

Pendant la cérémonie de déclaration de candidature de Messaoud, il a été remarqué la présence de Saleh Ould Hananne, président de Hatem (soutien de la candidature de Ould Abdel Aziz) et de Ould Heyine, ex DG de la SNIM. Ce dernier va-t-il renoncer à se présenter pour apporter son soutien à Messaoud ?

Khalilou Diagana Pour Cridem

Source: Cridem
Lundi 29 Juin 2009 - 23:57
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte



1.Posté par Le VRAI Yero Bellel le 30/06/2009 02:02
Massaoud OULD BOULKHEIR est un homme politique honorable et même bien respecté.Sa candidature à la présidentielle de juillet 2009 est complètement faussée par deux facteurs liés à son passé récent que la majorité des mauritaniens soucieux de l'avenir du pays n'est pas encore prêt à lui pardonner.
1 - SON ALIGNEMENT au 2e tour en 2007 au candidat des MILITAIRES et le système du DICTATEUR TAYA a permis d'empêcher ainsi toute alternance qui était pourtant à la portée de l'opposition de l'époque (UFD, APP, AJD-MR, TAWASSOUL,PLEJ, HATEM, et tout le grand peuple martyrisé par le système de l'immobilisme, et de détournements des fonds publics.
2 - LES GRANDS SOUTIENS de Massouad à ce jour ( ses futurs supposés membres de son gouvernement et de la gestion du patrimoine de l'ETAT ne nous rassurent pas malgré notre amour à ce grand homme qui a contribué inéluctablement dans vie pour des causes justes.Avoir peut être un futur premier Ministre Boidiel, Waghef, ou un autre Remouz, sans parler d' autres troubadours des partis de tous bords et de toutes idéologies loin de l'unité des Mauritaniens : ADIL, UFP, APP,... et autres dont je ne sais quoi...ne nous rassurent pas à ce niveau également.Malgré tout, nous considérons que Massouad à lui seul, sans influence de ses groupes peut toujours, et beaucoup contribuer à soigner les maux de la Mauritanie.Malheureusement c'est devenu très difficile pour lui depuis la transition des militaires à partir de d'août 2005.A l'image du Président Sidi OULD CHEIKH ABDALLAH, Massouad c'est comme un bon jardin avec oasis bien entretenus où l'on installe pour de bon un millier de dromadaires bien dressés.Imaginez la suite dans lieu pourtant auparavant adorable.Quelle catastrophe naturelle? sans aucun doute.



2.Posté par Abdoulaye le 30/06/2009 04:08
C'est bien malheureux mais sa future position pour les élections de juillet sera de 6,99 %. Il a trop joué au yoyo.


3.Posté par Taleb le 30/06/2009 11:01
Ce serait bien de savoir les moyens avec lesquels Messaoud fait sa campagne. Appliquons la transparence à tout le monde. Ni Messaoud, ni Aziz, ni Sarr, ni Ould Daddah n'ont le droit de battre la campagne avec les moyens de l'Etat. Exigeons la transparence sur les moyens dont se servent tous les candidats pour battre leur campagne.

4.Posté par diallo le 30/06/2009 14:06
Messaoud est un grand messieu, j'espère qu'il va remporter les élections, c'est un homme très credible.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 542