Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Déclaration de candidature de Messaoud Ould BOULKHEIR


Déclaration de candidature de Messaoud Ould BOULKHEIR
Au nom d’Allah, Clément et Miséricordieux.

Mes chers compatriotes,

La Mauritanie traverse en ce moment une phase critique de son histoire suite au coup d’Etat du 6 Aout 2008. Un coup d’Etat anachronique qui est l’œuvre d’un seul homme : Le Général Mohamed Ould Abdel Aziz. Un coup d’état qui a interrompu brutalement l’expérience démocratique exemplaire que nous vivions consacrant la confiscation du pouvoir et des libertés individuelles et collectives et la suspension de notre constitution. Un coup d’état qui hypothéqua gravement l’avenir du pays, à cause de l’arrêt de plusieurs programmes de développement, de l’isolement de la Mauritanie sur la scène internationale et de l’état lamentable dans lequel elle se trouve aussi bien au plan économique que social.

Nous avions immédiatement rejeté cette imposture politique et le peuple mauritanien s’est dressé courageusement au travers de ses forces combattantes : politiques, syndicales , de droits de l’hommes auusi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays pour s’opposer à la dictature. Il a ainsi démontré son attachement à la légalité constitutionnelle et à la démocratie. Il a déjoué la tentative de légitimation du putsch par un processus électoral unilatéral et taillé sur mesure.

C’est ainsi qu’un accord de sortie de crise a pu être obtenu à Dakar le 2 juin 2009 grâce à la médiation du Président Abdoulaye Wade, à qui en cette occasion, il m’est donné de rendre un hommage appuyé, respectueux et fraternel. De même, l’engagement de la communauté internationale, sous l’égide de l’Union Africaine et, surtout, la sagesse et le profond patriotisme du Président Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi méritent toute notre estime et toute notre reconnaissance. Plusieurs autres éminentes personnalités, ont contribué à cet exploit. Qu’ils en soient tous vivement remerciés.

Mes chers compatriotes,

Fidèle à mes convictions démocratiques, attaché avant tout aux intérêts supérieurs de la Nation Mauritanienne, soucieux de la préservation de la glorieuse unité des consciences démocratiques nationales dans le combat, j’ai accepté de me porter candidat à la prochaine élection présidentielle.
J’ai certes été investi à cette candidature par le Front National pour la Défense de la Démocratie et j’en suis fier. Je tiens ici à remercier les dirigeants et les militants de ces formations pour la confiance qu’ils ont placée en moi. Je ferai tout pour ne pas les decevoir. Cela ne me fera pas pour autant perdre de vue que je sollicite le soutien et l’appui de tous les mauritaniens à l’égard desquels je respecterai scrupuleusement les valeurs du mérite et de l’équité.

Je ne conçois pas cette candidature comme celle d’un parti politique parmi d’autres, ni comme celle d’une certaine Mauritanie parmi d’autres et encore moins comme celle d’une revanche ou d’une ambition personnelle. Mon long combat pour les libertés m’a permis de connaitre et d’apprécier mon pays et ses habitants dans toute leur diversité, de m’intégrer dans chacune de nos composantes moi qui suis né, comme vous le savez tous, dans l’une des localités les plus reculées de notre territoire et qui suis issu de l’une des couches les moins favorisées. Ma fierté est d’autant plus grande pour mon peuple que ce long combat m’a appris aussi à être juste, tolérant, ouvert et rassembleur.

Cette candidature s’impose à moi comme celle de l’exigence historique d’unité, pour la restauration de la démocratie, le renforcement de l’unité nationale et la consolidation des institutions républicaines.

Mes chers compatriotes,

Devant Allah le Tout Puissant et devant le Peuple Mauritanien je m’engage solennellement à :
1. Travailler sans esprit partisan à la restauration intégrale et authentique de la démocratie en Mauritanie ;
2. Conduire avec tous, sans exclusive aucune, la réflexion nécessaire pour enraciner d’avantage la pratique démocratique et consolider fermement les institutions républicaines ;
3. Restaurer et défendre les valeurs authentiques de notre nation arabe, africaine et islamique.
4. Poursuivre l’esprit des accords de Dakar au-delà de l’élection présidentielle, pour renforcer la réconciliation nationale et la démocratie au moyen du dialogue national inclusif entre toutes les forces politiques mauritaniennes en vue notamment :
a. du renforcement des assises et de la pratique de la démocratie pluraliste, ainsi que de la prévention des changements anticonstitutionnels de gouvernement ;
b. de l'élaboration et de l'adoption des réformes susceptibles de renforcer le bon fonctionnement et l'équilibre des institutions de la République.
c. de la possibilité d'arrangements politiques de partenariat dans l'exercice du pouvoir,
d. de la promotion de la bonne gouvernance politique et économique, de l'état de droit et du respect des Droits de l'Homme
e. de l’adoption de toutes autres mesures susceptible de renforcer l'unité nationale, la réconciliation, la stabilité, la moralisation de la vie publique et le développement économique et social du pays.
5. œuvrer à la mise en place d’un Gouvernement de consensus national le plus large possible, afin de mobiliser toutes les forces vives de la Nation dans l’œuvre de construction nationale dans un contexte de sérénité et de stabilité politique, où aucun groupe politique ou social ne devrait se sentir exclu ou marginalisé;
5. Respecter tous les engagements internationaux de la Mauritanie et de tous ceux pris dans le cadre de la campagne électorale ;
6. Engager résolument notre pays dans le combat contre la pauvreté et ses conséquences que sont : le terrorisme, le trafic de tous genres, et l’immigration clandestine ;

Mes chers compatriotes,

En ces heures graves de l’histoire de notre pays, cette terre d’islam ouvert et pacifique, o, ce vaste territoire faiblement peuplé et soumis à de rudes épreuves climatiques, nous devons et nous pouvons, encore une fois, forger ensemble un brillant destin., en puisant dans les ressources de notre noble culture riche et plurielle, les valeurs d’endurance au travail, de consensus et de tolérance.

Après avoir été un modèle de démocratisation pour le monde musulman, arabe et africain, nous aurons été un modèle inédit de règlement des crises institutionnelles par le dialogue inclusif et nous seront demain un modèle de restauration d’une démocratie apaisée.

WALLAHU WALIYOU AT TAWFIQ.
Mercredi 1 Juillet 2009 - 14:26
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte



1.Posté par Abdoulaye le 01/07/2009 17:07
Je vous souhaite bonne chance. Attention à ces personnes qui hier écrivaient contre vous et aujourd'hui, tout à coup, croient en vous.
Pour votre courage sur le terrain, sur la terre mauritanienne nous nous devons de vous remercier. Merci.

2.Posté par nostno le 01/07/2009 19:05
l'homme qui avait dit aux négro "je ne suis pas votre mandela", l'homme qui a trahi l'opposition en votant sidi au 2ème, cet homme a-t-il changé jusqu'à signer avec ce même ahmed qui a soutenu le coup d'Etat!!! qui il faut croire. Regarder de la gouvernance qui n'a pas ceder à la mangeoire, comme massoud, maouloud, bojjel, ahmed baba. cet ensemble veut tromper qui. nous on dit toujours i na wona, mounna nekk, moumkin, a wa gnana, avec IMS c'est possible

3.Posté par JOLETAXI le 02/07/2009 23:11
trop de mauritaniens débutent avec un message religieux ou parle de Dieu. ensuite que font-ils de généreux?????
Dans le cas de monsieur il prend le fric des mauritaniens de son fndd car sans fndd ce monsieur ne ferait pas 6 villages en Mauritanie pour les élections 2009. il a renié des communautés. les papiers sortiront un jour.
et contre Sidi, avecSidi, comment peut-on croire un mec qui soutient ensuite ne soutient pas mais c'est une farce et là avec ahmed bon attendons la veille des élecitons l'argent le dira.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 541