Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Dénouement imminent du dossier des hommes d’affaires.

Les parties auraient décidé de revenir aux clauses du premier accord obtenu au tout début de l’éclatement de l’affaire. Au terme de ce protocole, les hommes d’affaires reverseront l’argent en quatre tranches de 25% chacune sur 4 ans.
Les montants totaux seraient de 4,5 milliards UM pour la BNM, de 4 milliards UM pour Chrif Ould Abdallahi et de 470 millions UM pour Abdou Maham.


Dénouement imminent du dossier des hommes d’affaires.
De sources généralement bien informées, on apprend qu’un règlement du dossier des hommes d’affaires incarcérés dans le cadre des «transferts illicites de la BCM» est imminent.

Les parties auraient décidé de revenir aux clauses du premier accord obtenu au tout début de l’éclatement de l’affaire. Au terme de ce protocole, les hommes d’affaires reverseront l’argent en quatre tranches de 25% chacune sur 4 ans.
Les montants totaux seraient de 4,5 milliards UM pour la BNM, de 4 milliards UM pour Chrif Ould Abdallahi et de 470 millions UM pour Abdou Maham.


On signale que pour les deux premiers, les versements de la première tranche ont été déjà effectués. Néanmoins, on suppose que le remboursement sera difficile pour Abdou Maham dont les affaires ne seraient pas très florissantes ces derniers temps. Ainsi, c’est environ une dizaine de milliards UM que ces trois hommes d’affaires vont devoir rendre à la BCM.

Une poussière par rapport aux 137 milliards UM qui auraient emprunté des sentiers sinueux durant les 25 dernières années. Au niveau de la justice, le juge entendra lundi Abdou Maham, puis Ould Noueiguid et Chrif Ould Abdallahi. Une simple formalité, dit-on.

Le tollé soulevé par la détention des hommes d’affaires et les suspicions persistantes de règlements de comptes politiques auraient amené le pouvoir à lâcher du lest sur un dossier aux conséquences explosives. La rue n’a pas cessé de bouger ... Et l’opposition en profitait pour reprendre du poil de la bête.

Ahmed Ould Soueidi

source : Challenge Hebdo
via cridem
Samedi 26 Décembre 2009 - 21:25
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 541