Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Deux banquiers placés en garde à vue en Mauritanie


Membres d'un lobby tribalo financier proche de l'ancien président Maaouya Ould Sid'Ahmed Taya (renversé le 3 août 2005), ces hommes figurent en tête du hit-parade des plus grosses fortunes de Mauritanie.


Deux banquiers placés en garde à vue en Mauritanie
Mohamed Ould Noueigued, Président directeur général de la Banque nationale de Mauritanie (BNM) et Chérif Abdallah, Président du conseil d'administration et actionnaire majoritaire de la Banque islamique (BAMIS) ont été placés en garde à vue jeudi soir dans les locaux de la Police chargée de la répression des crimes économiques, a appris vendredi la PANA de sources judiciaires.

La mesure de garde à vue a été prise sur ordre du Parquet de Nouakchott qui avait convoqué et entendu les banquiers quelques heures avant, dans le cadre d'une affaire de détournement présumé imputé à Sid'El Moctar Ould Nagi, ancien gouverneur de la Banque centrale de Mauritanie (BCM).

Accusé de "trahison, détournement de fonds publics, abus de confiance, faux et usage de faux, falsification et fraude", l'ancien gouverneur de la Banque centrale et son ex-adjoint, Mohamed Ould Oumarou, ont été placés en détention préventive.

Au cours des dernières semaines, ces banquiers, rappelle-t-on, avaient été invités à rembourser à la BCM d'importantes sommes évaluées à près de 10 milliards d'ouguiyas (1 dollar = 250 ouguiyas).

Ces développements rentrent dans le cadre d'une campagne de moralisation de la gestion des affaires publiques, selon les autorités.

Membres d'un lobby tribalo financier proche de l'ancien président Maaouya Ould Sid'Ahmed Taya (renversé le 3 août 2005), ces hommes figurent en tête du hit-parade des plus grosses fortunes de Mauritanie.



Source: PANA
Vendredi 4 Décembre 2009 - 17:02
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte



1.Posté par niiwa le 04/12/2009 17:28
Eh bien ou ah bon j'éspere que ce n'est pas une garde a vue de luxe manger de la bonne viande regarder les meuilleurs chaines de télévisions dans une villa luxeuse de Tevragh Zeina.allabounidoum.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 542