Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Discours du ministre de la justice au cours du meeting popualire présidé par le Chef de l'Etat


Discours du ministre de la justice au cours du meeting popualire présidé par le Chef de l'Etat
Le ministre de la justice, M. Ball Amadou Tidjiane a demandé au Général Mohamed Ould Abdel Aziz, Président du Haut Conseil d'Etat (HCE), Chef de l'Etat de le laisser violer un secret, celui de dire qu'au moment de sa nomination il avait reçu instruction de bannir tout arbitraire et toute injustice et de ne tolérer aucune mauvaise gestion qui puisse compromettre la mise des ressources du pays à la disposition des mauritaniens.

S'adressant au Président du HCE, Chef de l'Etat, il a dit en substance "Si vous êtes à Kaédi aujourd'hui, essuyer les larmes des victimes de la répression vous restez dans cette même logique".

Le ministre de la justice a ajouté, que conformément à cette approche, l'Etat mauritanien a choisi de régler le problème du passif humanitaire conformément à notre rythme et suivant nos conditions, soulignant que ce règlement sera basé sur nos valeurs et sur la conciliation comme meilleure forme pour la solution à nos problème conformément au préceptes de notre sainte religion.

Il a dit que cette approche a permis de dresser la question en associant les victimes pour qu'elles disent leurs mots, précisant que ce mode a été choisi parce qu'il respecte l'idéal de justice sans faire appel aux juridictions et rendant hommage à la position du Président du HCE, Chef de l'Etat qui a vu la nécessité de venir en secours aux populations dans l'intérêt suprême de la nation.

M. Ball Amadou Tidjiane a dit que rien ne sera au niveau de la réparation morale ni du pardon que les victimes acceptent.

Il a également magnifié la position de ces victimes qui n'ont jamais marchandé les indemnisations, qui ont toujours considéré que le renforcement de l'unité nationale et de la cohésion tient lieu de juste récompense pour elles.

Le ministre a conclu en disant que "l'histoire du Gorgol retiendra que le Général Mohamed Ould Abdel Aziz a ouvert à ce jour du 25 Mars 2009 une nouvelle page qui restera à jamais gravée dans la mémoire de notre peuple".


Source: AMI (m)
Mercredi 25 Mars 2009 - 22:12
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte



1.Posté par kummba jallo le 25/03/2009 22:53
A HERSATAA, Maitre Ball, n´est-ce pas toi-même qui niait l´existence de ce passif pendant les colloques de Johannesburg afrique du Sud et à Banjul sous le régne de ton autre ancien maitre ould Taya? tchim mbabba thiobba, ndiyam laana.

2.Posté par yo allah houd Batoulo le 25/03/2009 23:38
L'Histoire de la Mauritanie retiendra que des hommes ont été lachement assassinés et torturés, d'autres ont été "depatriés" et demis injustement de leur fonction parcequ'ils étaient noirs. Cette entreprise a été orchostrée pour faire du pays celui des maures.Ceci a un nom: L'EPURATION ETHNIQUE.
Ceux qui ont nié ou veulent en finir sans une JUSTICE sont des complices et seront considerés comme tels.
L'avenir nous dira

3.Posté par Mohamed El Ghali le 26/03/2009 10:33
Le General ne peux choisir que kaedi pour raconter ces conneries devant des populations aussi bêtes.Et ce n'est pas un hasard s'il choisi ce putain de Bal comme ministre de l'injustice


4.Posté par satigui le 26/03/2009 10:44
diyyam lana (saffaga) ou des opportunistes,ils sont pleins parmis des negros comme lui .
l'histoire en retiendra

5.Posté par deh abdoulaye djibril le 26/03/2009 10:54
Vous allez voir la suite dans l’intervention que j'ai faite à ce propos dans l'avomm et je vous conseille d'y consulter souvent dans ce site qui est désormais plus crêdible que le cridem merci!

En effet, le fait que Sidi, lors de son discours de 29 juin 2007, certains partis et organisations avaient demandé de préalablement construire pour les réfugiés leurs habitats, il disa bien :que s'il les retarde de moindre minute, il y a des groupuscules qui voudraient saboter leur retour et si l'on ne commence pas le processus, ils vont tout faire pour l'anéantir à jamais alors que si l'on l'entame, ils ne pourront plus le faire car, courant le risque de responsabilité.
Or, vous n'êtes pas sans savoir, que parmi son soutien, il y a ceux qui avaient dit vouloir tout faire après le discours que l'on connait, d'empêcher Sidi, d'arriver à cet objectif contenu dans ce discours solennel du 29 juin.

je vous dis que comme l'a dis un des commentateurs, que : (so dadi ma ngon tii buruuti ma, mettat safrude).
En réalité, si nous voyons que jusqu'à présent, notre problème n'est pas réglé, c'est parce que, parmi nous, des averreux opportunistes, hypocrites et ingrats, qui ne veulent rien que de remplir leurs poches et que les autres meurent de n'importe quelle mort.
S'auraient été pas le cas, comment on peut s'aligner à des militaires qui nous ont tout fait sauf le bien et nous empêché de nous réjouir de notre liberté et non de moindre encore, ils sont avec ceux qui avaient crié haut et fort qu'ils auraient- empêché Sidi de régler les dossiers dont le retour de déportés, passifs humanitaires (massacres de 89/91 et l'esclavage).
Même s'ils continuent à ramener les déportés, c'est malgré eux, car, ils savent que s'il interrompent le retour déjà entamé, ce qu'ils vont perdre certains soutiens Négro mauritaniens hyppochrites , opportunistes qui, cela leur tient beaucoup même si ce n'est que pour des raisons symboliques d'une part pour leur appartenance ethnique, mais aussi pour des raisons de reconnaissance internationales qui, il faut le savoir, est relativement lié à tous ce problème des réfugiés et du passif humanitaire qui d'ailleurs, était à l'origine des problèmes qui ont hâté la chute de Ould Taya.
En cela tient la communauté parce qu'ils savent que cela, est source de conflits de vengeance que si l'on ne le règle pas définitivement, c'est donc risqué d'investir dans ce pays qui risque de sombrer dans des conflits imprévisibles.
En revanche, si tu dit que sidi n'avait pas de volonté politique, il n'allait pas dans son discours solennel dire ce qu'il a dit de reconnaître le tort qu'a subit notre communauté et d'ailleurs c'est à cause de quoi, que ceux qui avaient juré et menacé de l' en empêcher ont surgit de tous les cotés, pour inciter sa destitution, et d'ailleurs, c'est à noter que ce sont ceux là qui, étant dans tous les coins de l'appareil de l'état, avaient tout saboté jusqu'à qualifier Yall zakaria de n'importe quoi parce qu'il a osé de son pouvoir du Ministre de l'intérieur, nommer des Negros aussi nombreux en remplacement de certains préfet, qui ont failli à leur mission.
En claire, comme nous le disons je cite:"so mawdo welaama naamde colel, wiyatadum ko colal", c'est à dire, que si vous voulez remplir les poche par ould abdoul aziz, aller y, mais ne dites point qu'il a la volonté.
Car s'il avait la volonté, il aurait poursuit l'oeuvre de sidi sans complexe aucune parce que, il aurait tout à gagner sans diviser les victimes.
Mais dès lors qu'il veille diviser les victimes, nous n'aurons plus confiance en lui en plus de son ralliement d'avec les anciens bourreaux et leurs soutiens segrégationistes.
Je vois d'ailleurs que Ould Abdoul aziz, n'est qu'en malheureux manipuler alors que lui, il était très propres parce que lui, il ne fait pas parti de ces tortionnaires qui veulent le salir lui aussi alors qu'il était propre comme de l'eau potable et d'ailleurs, il devait se racheter en rectifier cet heureur d'orgueil en remettant le pouvoir légitime afin de d'abord, se laver de ce qu'il a commencé de se salir, et de sauver la Mauritanie de cette guerre civile qui plane au dessus de notre pays.
En conclusion, il veut honorer ses parent et nous humilier car nous ne sommes importants étant noirs et donc de régler cela à leur avantage pour que la justice ne soit rendue or, ils disent s'appliquer à CHARIA, alors que CHARIA n'autorise pas de tuer sans raison fiable comme Dieu a dit dans son saint coran je cite: "INNA ANnafci Binnafci, saddaqua allahou el ajiim".
Donc ces bourreaux, même si on ne les tue pas, comme le monde évolue, on doit quand même les juger et les gracier par la suite en demandant là, le pardon aux concernés et c'est après quoi que l'on, peut dire que ce pardon puisse être valable et ce là que les coeurs puissent s'apaiser.
Mais, toute autre alternative, n'est qu'une itopie et ne peut pas laisser sans revanche.
Je vous rappelle que ould taya avait même fait plus que ça, en créant une loi d'amnistie mais cela n'a pas encore résolue le problème donc ce sera la même chose.
En tout cas, moi je ne peux pas pardonner sans que la justice soit rendue et je rejette la parodie de prière qu'a fait prier un des opportunistes Imaam qui applaudissent à tout passant, pour se maintenir dans leur place d'imam car les imaam se font destituer comme les administrateurs ce veut dire qu'ils n'ont pas peur de Dieu, mais du bâton ou du carotte.
. "Yoo alla hud nafigué daminiido yaa ko alla yidi nelaado mum, aamiin"!!!

6.Posté par deh Gourel Baali le 26/03/2009 11:08
Poutant ce ball que vous voyez,n' était nommé que par Sidi mais qui, par l'opportinisme et l'infidelité, alla ralier le général limogé.
Quel gachit!!!

7.Posté par KOSAM GORKOV le 26/03/2009 16:36
DES NÉGROS COMME BALL QUI N'ONT PAS DE VERGOGNE ET QUI VENDENT LEUR HONNEUR AU PLUS OFFRANT, NOUS N'AVONS QU'EN FAIRE.

ET NOUS LEUR DISONS QUE L'HISTOIRE RETIENDRA TRISTEMENT LEURS NOMS LORS DU BAL FINAL ET JUSTICE SERA FAITE ET IL AURONT DES COMPTES À RENDRE.

NON À L'IMPUNITÉ!

QUE JUSTICE SOIT FAITE POUR LE BIEN ET L'AVENIR DU PAYS!

OUI! JUSTICE!

OUI! JUSTICE!

OUI! JUSTICE!

8.Posté par kaédien le 26/03/2009 23:29

non monsieur Mohamed el ghali, les kaédiens ne sont pas des bêtes, c'est toi qui est bête car tu refuses la réconciliation recommandée par l'islam.
tout musulman doit savoir pardonner!


9.Posté par baidy le 27/03/2009 21:54
We have lot of house negros like baal. his is not the only one there are many. ko zuum wannoo kam wiide e zeetoo jonte 6ennude wonde (flam) ina lohi so (flam) lohaano. 6ee ruttiyankoo6e yeeyoo6e lenyol ngol. waa6ene (baal) ina keewi ko 6ee (falm) fonnoo idoraade 6e mbaree haa6e ngasa e nder zuum njokken hare men hakkunde men (safal6e) kono banndiraazam debbo (kummba jallo) haala am ko, wazi wiide (flam) ina lohi. banndiraa6e men waranoo6e so, haala mum men ina haalee. ko terze jeyaa6e (flam) foti ardineede ,wanaa ruttiyankoo6e .
yo6e mbare haa6e ngasa so zuum ala en njahataa. e6e njeyaa ko wazi (safal6e) 6ee feewnitaade men e banngeeji fof. yoo wuur pulaar, baidy.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 542