Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Distribution de 3 666 kits alimentaires au profit des familles de rapatriés [Reportage photos]


Distribution de 3 666 kits alimentaires au profit des familles de rapatriés [Reportage photos]
Suite à la dernière visite du Directeur Général de l’Agence Nationale d’Appui et d’Insertion des Réfugiés (ANAIR), Bâ Madine, dans les sites de rapatriés du Guidimagha, du Gorgol, du Trarza et du Brakna, décision fut prise pour initier, pour la deuxième année consécutive, des actions de solidarité, au cours du mois sacré du Ramadan, pour venir en aide à toutes les familles rapatriées.

Dans les sites des rapatriés du Trarza, cette distribution a commencé avant même le début du mois du jeun et elle a été présidée, vendredi dernier par le Directeur Général Bâ Madine. Idem pour les sites de rapatriés du Brakna, qui ont été, eux, servis jeudi 20 Août 2009. C’est le Directeur Général Adjoint de l’ANAIR, Mohamed Salem Ould Ahmed, qui a eu à présider ce jour-là, une grande cérémonie organisée pour l’occasion à Dar Salam dans la commune de Ouel Birem.

Aujourd’hui, 3 666 dotations pour le Ramadan ont été déjà distribuées au Trarza, au Brakna, en Assaba, au Gorgol et au Guidimagha. Chaque famille de rapatriés a eu sa propre dotation de dix kilogrammes de sucre, un kilogramme de thé et quatre kilogrammes de dattes.

Déjà en septembre dernier, tous les sites de rapatriés du Gorgol, du Guidimakha et de l’Assaba ont bénéficié d’une distribution gratuite exceptionnelle de vivres (50 kilogrammes de riz et 20 litres d’huile par famille). Ce début du mois du Ramadan a aussi coïncidé avec l’inauguration de la mosquée Al Houda Wa Tougha de Dar Salam.

Selon Mohamed Ould El Kory, directeur de la communication de l’ANAIR, cet édifice religieux et ses annexes peuvent accueillir plus de deux mille fidèles et sa construction a coûté à l’Agence sept millions d’Ouguiya. Ould El Kory s’est aussi félicité du travail accompli par son agence ces derniers douze mois par la fourniture des divers appuis à l’installation des 3 666 familles nouvellement arrivées.

A ces rapatriés, l’ANAIR a apporté les réalisations ci-après :

- Acquisition de 3 612 vaches laitières suitées, c’est-à-dire ayant chacune un veau ou une velle ;
- Achat de 42 moulins à grain et décortiqueuses pour les coopératives féminines ;
- Ouverture de 52 magasins communautaires et 10 dépôts pharmaceutiques ;
- Achat de 32 pirogues équipées pour la pêche fluviale ;
- Construction de 8 mosquées et de 19 lieux de prière. ;
- Achat de moutons pour le premier contingent de Medina Salam ;
- Ouverture de deux unités de teinture (PK6 ; Toulèle ; Madina Salam au Trarza) ;
- Deux poulaillers pour les coopératives féminines (Madina Salam et Keur-Madické ) ;
- Cultures fourragères dans plusieurs sites ;
- Fourniture de plusieurs lots de médicaments et de kits d’urgence aux différents sites du Trarza et du Brakna,

Au titre du Programme d’Hydraulique au niveau des sites des rapatriés du Trarza :

- fournitures et installations des équipements pour l’eau potable à partir du fleuve (10 Groupes électrogènes neufs ont été installés dans les villages de Madina Salam, Fass, Gani, Keur-Madické et Thiambène) ;
- Raccordement au réseau SNDE (PK7 sur la route Rosso-Nouakchott).

Au Brakna :

- Forage et équipement à Goural ;
- Fourniture, installation d’équipement et raccordement à Boynguel Tillé en plus d’un forage équipé dans la même localité ;
- Raccordement du village de Houdallaye au réseau SNDE de Boghé;
- Forage et équipement à Dar Salam ;
- Travaux pour le forage à Hamdallaye.

Un programme d’hivernage a été lancé l’année dernière au Brakna et comporte :

- Huit clôtures de protection de réserves fourragères d’une superficie totale de 650 hectares dans les sites des rapatriés des localités de Goural (commune d’Aleg), de Boynguel Thillé et Tantane (commune de Bouhdida), de Houdallaye (commune de Boghé), de Dar Salam et Hamdalaye (commune de Ould Birème) et de Bélél Ourounguel (commune de Aéré Mbar) ;
- Trois clôtures de protection pour les champs de cultures d’hivernage d’une superficie totale de 150 hectares dans les sites des rapatriés des localités de Boynguel Thillé (commune de Bouhdida), de Houdallaye (commune de Boghé) et de Bélel Ourounguel (commune de Aéré Mbar) ;
- Plantation d’arbres fruitiers dans l’enceinte des concessions dans tous les sites au Brakna et au Trarza ;
- Livraison du matériel agricole pour les cultures sous pluie.

En plus de ces actions, tous les sites des rapatriés ont bénéficié d’autres activités agro-sylvo-pastorales telles que la vaccination, le traitement des animaux.
Le programme de cultures maraîchères, mis en œuvre par l’ANAIR, en partenariat avec le PAM, le HCR et WVI, a permis de réaliser une production très appréciée dans dix sites du Trarza ( Tékess, PK 6, Toulel Diéri, Rosso Lycée, Keur Madiké, Rabbani, Thiambène, Fass, Diamel et Madine Salam).

Des activités de nature sociale ont également été réalisées l’année dernière par l’ANAIR : distribution de produits alimentaires et d’habits d’enfants à l’occasion du Ramadan et des deux fêtes d’El Fitr et d’Al Ad’Ha.

L’ANAIR a aussi contribué à l’organisation à Aïoun, capitale de la wilaya du Hodh El Gharbi, du 27 Août au 2 septembre 2008, d’une session spéciale du Parlement des Enfants. Six enfants rapatriés (trois garçons et trois filles) y ont participé.

Une colonie de vacances a été aussi organisée à Boghé, du 17 au 26 Septembre 2008, au profit des enfants rapatriés du Sénégal. 80 jeunes venant des différents sites de rapatriés du Brakna ont eu à vivre pendant deux semaines de grands moments de fraternisation avec 80 autres jeunes de la même wilaya.

Dans le cadre de ses activités culturelles, l’ANAIR a procédé aussi à la distribution des prix aux meilleurs élèves des rapatriés en marge des fêtes villageoises organisées, au cours du mois de juillet 2009, dans les sites de Houdallaye, Dar Salam, Boynguel Thilé et Hamdallaye.

En matière scolaire, outre la construction de salles de classe, l’ANAIR a pris en charge les prestations d’enseignants, issus de la communauté des rapatriés, pour une durée de cinq mois, dans certains sites.

Poursuivant ses efforts d'insertion des rapatriés du Sénégal, l’ANAIR a aussi organisé, du 14 au 28 décembre 2008, à Boghé, un atelier de formation au profit de 35 auxiliaires vétérinaires.

Quinze rapatriés du Trarza et vingt du Brakna ont été sélectionnés pour participer à cette formation dont l'objectif est de contribuer à l'insertion des bénéficiaires, au plan socio-économique, en les dotant des connaissances vétérinaires simples, mais utiles en vue de diagnostiquer les principales pathologies animales fréquentes dans la Vallée.

Un autre atelier de formation a été organisé en mai 2009 à Nouakchott au profit de trente femmes issues de cinq sites de rapatriés, dans le domaine de la transformation des produits de la pêche continentale.

Cet atelier vient compléter des actions déjà initiées et mises en œuvre par l’ANAIR, dans le domaine de la pêche continentale, notamment par l’achat de trente-deux pirogues équipées remises aux coopératives des rapatriés. Cet atelier s’est intéressé aux bonnes pratiques d’hygiène et de fabrication et aux différentes méthodes de conservation du poisson ( réfrigération, congélation, séchage, salage, salé – séché, fumage) .

Source:cridem

Distribution de 3 666 kits alimentaires au profit des familles de rapatriés [Reportage photos]

Distribution de 3 666 kits alimentaires au profit des familles de rapatriés [Reportage photos]

Distribution de 3 666 kits alimentaires au profit des familles de rapatriés [Reportage photos]
Lundi 24 Août 2009 - 11:56
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte



1.Posté par KOSAM GORKOV le 24/08/2009 22:17
AAAAAHHHHHH!!!!!!!!!

QUE ÇA FAIT MAL D'ÊTRE RÉFUGIÉ DANS SON PROPRE PAYS!

CES RAPATRIÉS ÉTAIENT BEAUCOUP PLUS HEUREUX EN EXIL AU SÉNÉGAL ET AU MALI

QUE LA SITUATION QU'ILS VIVENT PRÉSENTEMENT DANS LEUR PROPRE PAYS!

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 542