Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Election Présidentielle..... Non à la Distraction.


Election Présidentielle..... Non à la Distraction.
En ces temps d’euphories généralisées, les appels à soutenir tel candidat plutôt que tel autre ne manquent pas. Le positionnement derrière un candidat a, incontestablement, pris le dessus sur ce qui doit être sa mission et sur l’état piteux dans lequel la Mauritanie se trouve. La question nationale, sociale et économique a été mise de coté, le temps de fomenter un coup de force électoral ou d’élire un président. Les luttes de positionnement ont fini par reléguer au second rang ce qui, de notre point de vue, semble être le plus important : le règlement de la question nationale et sociale qui passera inéluctablement par la résolution du passif humanitaire et la tenue d’un débat national qui doit statuer sur quelle Mauritanie construire. Globalement, la classe politique semble avoir renversé la liste des priorités et se querellent plus sur des dividendes politiciens que sur les questions liées à l’égalité, la justice et le futur des Mauritaniens. Il est temps de s’arrêter un moment et de voir comment mettre la Mauritanie sur les rails. Et comment trouver une solution à l’épineuse plaie qui gangrène la Mauritanie depuis sa création artificielle en 1960.

On ne saurait penser à une thérapie, sans avoir le courage de faire un diagnostic sans complaisance. Et une radioscopie primaire et primordiale révèle une Mauritanie à deux vitesses : celle des victimes du racisme, de l’esclavage et de la délinquance économique et celle d’une minorité ploutocratique qui opprime et qui bafoue les droits les plus élémentaires de ses concitoyens.

Face à une telle situation interne ou les adversaires à la cause, se veulent aujourd’hui les porte-drapeaux de la lutte, il est impérieux de resserrer nos rangs, de nous organiser d’avantages, de savoir qui est qui dans l’arène et de restaurer l’ordre des priorités pour que puisse triompher une Mauritanie de paix et de justice.

Abda Wone

New York

+1631-428-7524
Mercredi 8 Juillet 2009 - 20:06
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte



1.Posté par Djiné Lô le 08/07/2009 20:16
Cher Abda, il ne sert à rien de courrir, il faut juste aller au point. Cett question nationale et sociale à la quelle tu fais allusion est bien pris en charge Par Ibrahima sarr. La vérité politique voudrait que toutes les organisations politiques qui partagent ses projets lui apportent leur soutien.

2.Posté par Djibril BA le 08/07/2009 20:28
Il n ya pas à chercher très loin pour savoir qui est qui dans l’arène ? La Mauritanie est victime de de deux PASSIFS et qui n'en font qu'une. L'esclavage et le PASSIF récent. Leurs véritables deffensseurs sont dans l'arène connus de tous. MESAOUD et Ibrahima SARR. Leur combat est le combat pour une mauritanie libérée de ses démons ( Racisme, Tribalisme, Féodalité).
WONE il n y a pas à aller chercher très loin il s'agit maintenant plutôt de se positionner et ceci sans ambiguité aucune. Comment faire pour que leurs energies ne sedisperse c'est plutôt ça la question qu'il faut résoudre ? Comment ne pas tomber dans le piège de la diabolisation car malheureusement les victimes sont noirs d'où que vienne l'oppression? Comment sortir du piège , et là je te reprends de " la minorité ploutocratique qui opprime et qui bafoue les droits les plus élémentaires de ses concitoyens" ?

Le seuls moyen qu'ils ont est d'acceder aux centre de décisions. L’alternance est POSSIBLE, oui POSSIBLE, UNIS autour des mêmes valeurs.

3.Posté par KOSAM GORKOV le 08/07/2009 21:41
AH! BA DJIDRIL, AVEC SES TERMES QU'IL VIENT DE S'APPROPRIER...EST-CE UN RÉVOLTÉ OU UN RÉVOLUTIONNAIRE?xxxxxxxxxx

4.Posté par Moussa le 08/07/2009 23:13
Abda ton article est tres pertinent. Il revele une certaine independance d'esprit et une liberte d'opinion et d'action. Merci pour le courage.

5.Posté par Ngaari Laaw le 09/07/2009 00:13
Abda, c'est bien, mais il y'a mieux.
Tout le monde sait que tu es un grand militant des Flam, tu fais partie de la créme de ce mouvement.Pourquoi ne dites vous pas à vos dirigeants de prendre position trés clairement? pourquoi ne soutenez vous pas Ibrahima Sarr? SUR KASSATAYA tout le monde a entendu les paroles courageuses de Ousmane Diagana disant que Flam et Ajd avaient le même combat, votre porte parole l'avait d'ailleurs félicité. Votre silence à tous devient coupable, attention, vous risquez de passer devant le tribunal de l'histoire, en ayant peur de vous prononcer clairement et de soutenir l'ajdmr.
Encore plus de courage !

6.Posté par bodielcisse le 09/07/2009 01:40
BRAVO Abda Wone. Tu confirmes une constance et un courage rare. Ta plainte contre Taya et cette position montre que ce qui te moitve c'est vraiment la cause des noirs. Ce que j'admire le plus chez Abda c'est son ton poli et determine.
Merci Abda Wone

7.Posté par Fah Dia le 09/07/2009 14:14
Cher Abda, il faut oser un peu. Prononce toi, observe bien nous sommes en campagne électorcale. Courage Abda.

8.Posté par Fatima le 09/07/2009 16:31
Abda ose please. ty. Pas assez direct ton message.

9.Posté par Ton grand frere le 09/07/2009 17:00
"il est temps que les Mauritaniens se regardent en face et abordent de façon ouverte les questions de discrimination raciale, d’esclavage et cultivent la promotion du mérite et de la probité morale". Ibrahima Moctar SARR

(Envoyé spécial)- "Le problème de la Mauritanie, ce n’est pas l’économie, même si on peut toujours déplorer la gestion gabégique des immenses ressources du pays. Mais c’est plutôt son identité culturelle et son corollaire. C'est-à-dire l’unité nationale". Telle est la profonde conviction du candidat Ibrahima Moctar Sarr. Pour le "candidat surprise" de 2007, arrivé en cinquième position, derrière les grosses coalitions, les différents régimes qui se sont succédé au pouvoir n’ont jamais eu le courage et la lucidité de s’attaquer aux maux qui gangrènent la société mauritanienne. D’après le président de l’Alliance pour la justice et la démocratie/mouvement pour la Rénovation (Ajdmr), "il est temps que les Mauritaniens se regardent en face et abordent de façon ouverte les questions de discrimination raciale, d’esclavage et cultivent la promotion du mérite et de la probité morale".




Ibrahima Sarr, qui déroule ainsi sa deuxième campagne en moins d’un mois suite au report des élections du 6 juin, fustige le fait de n’avoir jusqu’ici pas pu se faire rembourser les dépenses engagées malgré ses nombreuses réclamations. Sur fond de critiques acerbes, le président de l’Ajdmr est revenu aussi sur la situation difficile que traverse le peuple mauritanien depuis des dizaines d’années. "Tout ce que nous vivons comme souffrance est du fait du régime dictatorial de Maouya Sidi Ould Ahmet Taya président déchu lors du coup d’Etat orchestré par Ely Mohamed Oud Vall", précise le leader de l’Ajdmr. Coup d’Etat, souligne Ibrahima Sarr, qui a eu lieu en 2005.






Autre point soulevé par Ibrahima Sarr : l’esclavage. Et c’est pour constater que malgré la loi qui a été votée à l’Assemblée nationale abolissant l’esclavage dans son pays, le peuple mauritanien est aujourd’hui plus que fatigué, car il continue de souffrir le martyre. Preuve à l’appui, Ibrahima Sarr explique que des enfants sont toujours vendus à de tierces personnes qui en font usage dans les maisons comme domestiques ; au moment où d’autres sont envoyés dans les périmètres rizicoles. Et ce n’est pas tout, puisque selon toujours Ibrahima Sarr les autres ethnies mauritaniennes telles que les Hal pulaar, Wolof, Soninké etc., sont des laissés pour compte au niveau des centres de prise de décisions au plus haut niveau.




Sur le passif humanitaire, avec notamment le dossier de la déportation des négros mauritaniens en 1989, le président de l’Ajdmr soutient que ces déportés, qui sont rentrés au bercail, continuent toujours d’être des étrangers chez eux. Et que, ajoute notre interlocuteur, "des milliers d’entre eux survivent, le long des sites installés dans la vallée, dans des conditions draconiennes et inacceptables". Suffisant pour que le leader de l’Ajdmr préconise la redéfinition de l’identité de la Mauritanie entre toutes les communautés. L’idée est de procéder à un nouveau partage du pouvoir, détenu depuis des siècles par une seule ethnie.


10.Posté par Moussa M'Baré Ba le 09/07/2009 23:01
Mon ami Abda trés bon article rien a ajouter l'homme de Djimbé.

Moussa M'Baré Ba

Montreal

11.Posté par Marie Elaine le 09/07/2009 23:26
Très cher ami Abda,

J'apprécie ton texte. Merci.
Comme tu le sais, je te soutiens dans la lutte pour une Mauritanie réconciliée et "égale".

En cette période électorale j'ose ceci : ne pourrais-tu pas te prononcer à savoir pourquoi ajd/mr ou pas ajd/mr, pourquoi Messaoud ou pas Messaoud?
Je te fais confiance car tu ne crains pas les débats.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 541