Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

FNDD: rupture ou manœuvre politique


FNDD: rupture ou manœuvre politique
Dans la perspective de la future élection présidentielle du 18 juillet, un nouveau candidat s’est officiellement fait connaître dimanche soir, il s’agit de Jemil Mansour du parti Tawassoul. C'est une rupture au sein du FNDD, (le mouvement qui rassemble les formations opposées au coup d'Etat du mois d'aout dernier), qui prévoyait une candidature unique pour le scrutin présidentiel. Le parti islamiste Tawassoul assure toutefois qu'il reste lié avec avec la coalition.

Le Conseil national du parti Tawassoul en a décidé ainsi : Jemil Mansour, son président, va donc se porter candidat à la présidentielle du 18 juillet. Joint par RFI, ce dernier précise toutefois « qu’il continu de faire parti du FNDD », le Front national de défense de la démocratie, cette coalition de partis politiques opposés au putsch d’août dernier.

Il n’y aura donc pas de candidat unique du FNDD comme le souhaitaient certains leaders politiques à l’image de Mohamed Ould Maouloud de l’UFP. Néanmoins, d’après Boydiel Ould Houmeid du parti Adil « excepté tawasoul, les autres formations devraient soutenir un seul et même candidat ».

Ratisser large

Selon toutes vraisemblances, il devrait s’agir de Messoud Ould Boulkheir, le président de l’Assemblée nationale et leader de l’APP qui s’est distingué tout au long de cette crise politique mauritanienne par la fermeté de ses convictions.

D’après un analyste « il a acquis au cours de cette période une aura que personne ne peut lui contester ». Pourquoi donc diviser le FNDD et présenter finalement deux candidats ?

Le journal Tahalil hebdo avance une hypothèse estimant que « la candidature unique ne garantit pas que tous les soutiens du FNDD voteront pour la personnalité choisie ». Un point de vue partagé par Boydiel Ould Houmeid visiblement satisfait de la candidature de Jemil Mansour : « Cela va permettre au front de ratisser large », dit-il.

Source: RFI
Lundi 15 Juin 2009 - 13:51
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 542