Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

FONADH : Communiqué de presse .Silence on persécute les déportés


FONADH : Communiqué de presse .Silence on persécute les déportés
Après une déportation qui a duré 20 ans, Mr Iba DIOP était revenu pleins d'espoirs : espoir de retrouver sa patrie, espoir de retrouver les siens, mais aussi espoir de retrouver ses biens.

Voila soudain qu'il se retrouve plongé dans le désespoir, l'amertume et la persécution. En fait IBA DIOP, natif de Trarza vivait à Sapadoki près de Madina Salam, département de R'Kiz, d'où il fût déporté en 1989 laissant derrière lui tous ses biens y compris sa maison qui aujourd'hui est en ruine.

De retour du Sénégal en juin 2008, IBA DIOP s'est attelé à construire un hangar sur ce terrain. C'est ainsi qu'il se voit interpeller par le chef d'arrondissement de Tekane, Mr Abdallahi Ould Mohamed Sultana, qui le somme de quitter les lieux parce que l'espace a déjà été attribué à un homme d'affaire, du nom de Cheikh DIENG. Ce que naturellement, il n'a pas accepté pour la simple raison que ce terrain étant sa propriété, personne n'a le droit de l'en déposséder pour l'octroyer à une autre personne.



Il fût interpellé et mis en garde à vue par le chef d'arrondissement de Tekane durant une semaine avant d'être déferré, ce matin 17 septembre 2008, sur ordre du Wali de Trarza, Mr Abdallahi Ould Mohamed Mahmoud, et emprisonné dans les locaux du commissariat de police de Rosso.

Devant cette situation d'injustice et de violation flagrante des droits fondamentaux de la personne humaine, le FONADH, s'érige contre de telles pratiques des autorités administratives. En ce sens,

Le FONADH exige :

- La libération immédiate et inconditionnelle de Mr IBA DIOP,
- la restitution de son terrain.

Le FONADH demande aux autorités nationales et locales de veiller à la sécurité et au respect des droits des personnes rapatriées.

Enfin, le FONADH dénonce :

- La procédure d'arrestation et de garde à vue illégale à l'endroit de Mr IBA DIOP,

- L'attitude non constructive du Wali du Trarza, Mr Abdallahi Ould Mohamed Mahmoud, dans la résolution des problèmes fonciers liés au retour des refugiés,

- La lenteur des décisions devant régler définitivement mais avec le respect du droit les problèmes liés à la déportation et au retour des refugiés.

Fait à Nouakchott, le 17 septembre 2008

Le Secrétaire Exécutif du FONADH
Mamadou Moctar SARR
Jeudi 18 Septembre 2008 - 15:19
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 542