Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Flash Info du FNDD

• Les putschistes se désinforment les uns les autres


Flash Info du FNDD
La télé putschiste a ouvert ce soir son journal parler sur un mensonge incroyable : elle a laissé entendre, à travers des collages laborieux, que certains ministres africains réunis à Addis Abeba ont lancé des « appels à accompagner la Mauritanie dans le processus électoral » que la junte compte organiser à la barbe de son peuple et du monde entier.

Les médias du général ont ainsi insinué que l’Union Africaine a adopté la feuille de route de la junte, âprement distribuée sous forme d’un tract dans les environs du sommet par un groupe de parlementaires dépêchés à grands frais vers la capitale éthiopienne ! Ils ont délibérément omis de dire que la délégation putschiste a été interdite d’accéder même aux coulisses du Sommet, la privant ainsi de tout contact avec les centres et lieux de décisions et rendant inefficace son travail de lobbying en faveur du putsch qui ne passe pas.

Une correspondance d’Addis Abeba nous apprend au contraire, que dans le rapport qu’il soumet aux Chefs d’Etats, le Conseil des ministres de l’organisation a fait entièrement siennes les propositions du Conseil de Paix et de Sécurité (CPS) au sujet de la Mauritanie à savoir :
- la condamnation du coup d’Etat et le rejet catégorique de toutes les décisions prises par ses auteurs,
- l’exigence d’un retour immédiat à l’ordre constitutionnel issu des élections de 2006 et 2007,
- l’immédiateté des sanctions, que l’entêtement du Général à refuser de restaurer l’ordre constitutionnel risque malheureusement de faire subir au pays.

Mais pourquoi donc les médias putschistes se font-ils l’écho d’informations fausses ? Une seule explication : Les putschistes civils dépêchés à Addis Abeba ont décidé, pour mériter les frais d’hôtel et les perdiems exorbitants qui leur sont payés, de désinformer les putschistes militaires. Une habitude bien enracinée depuis le 6 août 2008.

Nouakchott le, 01 Février 2009

LA COMMISSION DE COMMUNICATION
Lundi 2 Février 2009 - 08:41
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 542