AVOMM-INFOS
Samedi 25 Octobre 2014

Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......

Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."

E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif:

Mme Rougui Dia, présidente

M.Amadou Bathily , secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, chargé de la communication et porte-parole

M. Demba Fall, trésorier

M. Ngolo Diarra, secrétaire chargé de l'organisation

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Mme Mireille Hamelin, webmestre

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Guy pascal Zambou lance le tout premier annuaire Africain au Canada


Le créateur du premier annuaire africain de Montréal explique les motivations de son projet



Guy pascal Zambou lance le tout premier annuaire Africain au Canada
Journal Intégr’action (jourci) : Bonjour Pascal ZAMBOU, Vous aviez procédé le 30 juin dernier au lancement du tout premier annuaire africain de Montréal dans la grande salle du 6767 au Centre Communautaire de côte-Des-Neiges à Montréal (Québec). Qu'est ce qui vous auriez motivé à créer cet annuaire?

Pascal Zambou : En décidant de créer l'annuaire africain, nous avions à cœur de contribuer à notre manière au renforcement de la visibilité de l’Afrique à Montréal, cette Afrique qui rayonne dans la métropole à travers plusieurs facettes malheureusement encore très peu connues du grand public.

Il nous a paru nécessaire de combler un vide, et actuellement nous nous réjouissons de l’accueil qui a été réservé à cette œuvre qui connaît du succès non seulement au niveau des communautés africaines, mais aussi au niveau des montréalais de divers horizons géographiques.


Pouviez-vous nous présenter cet annuaire ?

L'annuaire africain de Montréal que nous avons le plaisir de mettre à la disposition du grand public est un ouvrage qui répertorie l’ensemble des ressources africaines que l’on retrouve à Montréal, réparties sous plusieurs catégories dont les restaurants, l’art, la culture, les médias, les représentations diplomatiques, les associations et le secteur des services. Au-delà des adresses qui permettent au lecteur de retrouver facilement ce dont il a besoin, l’annuaire renferme également une foule de renseignements et de conseils pratiques sur plusieurs questions auxquelles de nombreux résidents montréalais sont régulièrement confrontés dans leur vie quotidienne.


Quel rapprochement faites-vous avec le bottin africain lancé à la même circonstance?

Le bottin africain et plus précisément le site www.bottinafricain.com, est la version électronique de l’annuaire, et se veut un complément à la version papier. Nous y avons en effet pensé parce que plusieurs personnes qui étaient au courant du projet d’annuaire nous l’ont demandé, évidement parce que nous sommes à l’ère des nouvelles technologies, et qu’il faut savoir en tirer profit.


Quel regard jetez-vous sur le potentiel entrepreneurial des Africains au Québec et au Canada?

En jetant un regard sur la situation qui prévaut à Montréal, la réalisation de l’annuaire nous a permis de recenser de nombreux africains qui sont actifs dans le domaine des affaires, notamment dans les secteurs de la restauration, de la coiffure, des commerces, et de divers services que sont le transport, la finance, l’assurance, l’immobilier, l’expertise-conseil. Nous avons été particulièrement impressionnés par l’esprit d’entreprise et le dynamisme dont font preuve de nombreux montréalais d’origine africaine pour apporter leur contribution au rayonnement économique de leur pays d’accueil.

Comparé toutefois aux communautés juives, italiennes ou chinoises par exemple, il est évident que la contribution des montréalais d’origine africaine demeure marginale en matière d’entreprenariat. Il est à espérer que dans les prochaines années ils sauront capitaliser leur potentiel et de nombreuses opportunités qui existent localement en termes de formation, de mentorat, de financement et de réseautage, pour occuper leur véritable place non seulement dans l’environnement économique de Montréal, mais aussi dans l’ensemble du Québec, voire du Canada.


Comment envisagez-vous la prochaine édition 2013 de cet annuaire?

L’enthousiasme des lecteurs autour de la première édition nous interpelle et nous fait prendre conscience de l’ampleur de la tâche qui nous attend par rapport à la prochaine édition.

Cet enthousiasme est tel que nous enregistrions déjà des réservations d’espaces publicitaires pour l’édition qui paraîtra en 2013.En même temps, c’est avec plaisir que notre équipe de rédaction accueille de la part des lecteurs, des suggestions qui vont dans le sens de l’amélioration du contenu de la deuxième édition.

Et dans la perspective de cette prochaine édition, j’encourage tous les résidents africains du grand Montréal, à nous faire parvenir des informations sur leurs services, commerces, associations ou organisations.




Source: P.G. ZAMBOU

Guy pascal Zambou lance le tout premier annuaire Africain au Canada
Samedi 4 Août 2012 - 18:32
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 516