Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Heurts entre opposants au régime militaire et la police de Nouakchott .


Heurts entre opposants au régime militaire et la police de Nouakchott .
Des échauffourées ont eu lieu jeudi à Nouakchott entre la police et des manifestants qui se réclamaient du Front national de défense de la démocratie (FNDD), à la suite d’une marche interdite par l’administration, a constaté APA.

Les marcheurs, ont brûlé des pneus et jeté des pierres alors que les policiers ripostaient par des jets de grenades. Selon le Front plusieurs manifestants ont été blessés.

Par ailleurs, le Front a révélé que la police a également entrepris d’arrêter « les bus » venant des quartiers populaires de Nouakchott et de « faire descendre tous leurs occupants pour les empêcher de participer à la marche », déclenchée à partir du centre ville.

A tête des manifestants, on notait la présence du président de l’Assemblée nationale, Messoud Ould Boulkheir, et d’autres dirigeants des partis politiques formant le Front.

La foule a scandé des slogans rejetant l’agenda unilatéral du Haut conseil d’Etat, au pouvoir à Nouakchott, qui comprend notamment une élection présidentielle le 6 juin prochain.

Le président du Haut conseil d’Etat, le général Mohamed Ould Abdelaziz sera probablement candidat à cette élection déjà boycottée par le FNDD et par le leader de l’opposition, Ahmed Ould Daddah.

Ce dernier rejette toutefois, contrairement au Front, le retour au pouvoir du président déchu, Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi.

APA
Vendredi 3 Avril 2009 - 09:21
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 542