Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Ibrahim M. Sarr : "Je ne suis pas dans une logique de oui ou non à la Constitution"


Alakhbar - L’approbation des députés ou le rejet des sénateurs du projet de révision de la Constitution « importe peu » pour le président du parti AJD/MR, Ibrahima Mokhtar Sarr qui dit: "Je ne suis pas dans une logique de oui ou non à la Constitution même si cela parait bizarre pour certains".

Pour le chef de AJD/MR, "l’essentiel" est que la Mauritanie soit doté "d’une constitution qui garantit la cohésion et la bonne cohabitation entre toutes les communautés du pays".

Ibrahima Mokhtar Sarr a rappelé avoir boycotté la constitution de 1991, les amendements constitutionnels de 2006 et le dernier dialogue politique parce qu'on n'y traite pas, selon lui, la question de la cohabitation et d’autres liées telles que les langues nationales.

Source : Alakhbar (Mauritanie)
Dimanche 27 Août 2017 - 18:36
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 543