Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Ibrahima Sarr «Il n’y a pas de preuves pouvant remettre en cause la transparence du scrutin».


Ibrahima Sarr «Il n’y a pas de preuves pouvant remettre en cause la transparence du scrutin».
Le Président de l’AJD/MR, Ibrahima Moctar Sarr dans une Conférence de Presse tenue ce lundi 20 juillet 2009, dans son siège à Tevragh Zeina, a félicité le Président élu le Général Mohamed Ould Abdel Aziz. Il a ensuite remercié tous ses militants et a aussi affirmé que le combat continue.

Pour Ibrahima Sarr, l’objectif de son parti n’est pas le gouvernement mais la recherche des moyens financiers et logistiques pour son parti afin de s’implanter et s’imposer. Le président de l’AJD/MR a aussi martelé: «Ce que nous pensons constituer une défaite est plutôt une victoire».

Sur une question relative aux accusations de fraudes, Ibrahima Sarr à répondu: «Nous faisons confiance aux représentants de notre parti dans les bureaux de vote. Ils n’ont signalé aucune anomalie.» Il a ajouté : «si fraudes il y a, c’est peut être l’achat des consciences des militants».

Le président de l’AJD/MR a poursuivi en indiquant que le Président Mohamed Ould Abdel Aziz était en campagne permanente depuis son accession au pouvoir en août 2008. Selon lui, il n’y a pas de preuves palpables pouvant remettre en cause la transparence du scrutin.

Il a ensuite précisé qu’il y a eu des intoxications de part et d’autre au cours de la campagne électorale. «Je ne me suis jamais assigné comme stratégie d’attaquer mes adversaires par des agressions verbales ou morales» a dit monsieur sarr.

S’agissant de la question portant sur la baisse de son score, Ibrahima Mokhtar Sarr l’impute aux diffamations et aux calomnies contre sa propre personne et à l’achat des consciences de ses sympathisants. Répondant à une question sur son positionnement par rapports aux deux camps (Majorité et le pôle RFD-FNDD) le leader l’AJD/MR lance: « Nous sommes une opposition démocratique mais nous ne sommes pas de l’autre camp ».

Pour Ibrahima Moctar Sarr, être opposant démocratique, c’est accepter d’abord le pouvoir en place. Parlant des accords de Dakar I et II, il a dit que ces accords étaient du « maslaha » (Ndlr : des arrangements politiques) entre mauritaniens pour le retour de l’ordre constitutionnel.

L’affaire Hanefi n’as pas été occulté par les journalistes pour qu’une question à ce sujet lui soit posée. En réponse, le président de l’AJD/MR a manifesté «toute sa sympathie pour ce jeune homme.» Il a dit que Hanefi, directeur de publication du site électronique «Taqadoumy» a lui-même laissé entendre qu’il a été manipulé par certains.

Pour ce qui le concerne, explique t-il, malgré plusieurs médiations dont l’une était dirigée par le marabout de Madina Gounass, Amadou Tijani Ba, afin qu’il retire sa plainte, il s’est dit disposé à le faire à la condition que l’intéressé publie sur le même site un démenti sur les allégations portés contre sa personne et confirmer que c’était une diffamation sur lui. De toute façon, dit-il, la balle est dans leur camp.

Alassane Sarré

Source: Commission de Communication L'AJD/MR - VIA CRIDEM
Mardi 21 Juillet 2009 - 22:04
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte



1.Posté par BALA le 21/07/2009 23:19
C'est honnête M.Le Président Ibrahima Moctar Sarr.Maintenant l'élection présidentielle est derriére nous.La vie du parti continue et doit se préparer pour les élections futures.Seuls les hommes faibles font recours aux insultes et aux calomnies.
OTO DIKKO MA WAAWA LIBDE.Ne défie pas quelqu'un que tu ne peux vaincre.Ceux qui ont essayé de s'attaquer injustement à AJD/MR ont mordu la poussiére.
Ce n'est pas grave.C'est le risque du métier.
Comme dit Hélène Segara dans son excellent morceau:
ON N'OUBLIE JAMAIS RIEN.ON VIT AVEC.

HA YEESO KO LAAWOL.ILAL AMAAM.



2.Posté par Bamba Lam le 22/07/2009 01:15
Sarr est le vrai répresentant de la parole politique négro-africaine.N'eut été Kane Hamidou Baba ( et son Sakaara yala) le président de l'A.J.D/MR aurait au moins 8 à 9%. Mais dés le départ javais soupçonné la candidature de kane comme un moyen pour le système d'empêcher l'électorat négro-africain de se reporter sur Sarr. De plus il n'a cessé de recruter les dissidents de l'A.J.D/MR.

3.Posté par Xmandiallo le 22/07/2009 01:41
Le Sakaara yala mo saf nit yii, billahi

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 542