Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Isselmou Ould Abdelkader inculpé d’atteinte au moral de l’armée


Isselmou Ould Abdelkader inculpé d’atteinte au moral de l’armée
Selon des sources bien informées, le procureur de la république prés la cour de Nouakchott a retenu contre l’ancien ministre Isselmou Ould Abdelkader les charges de tentative d’atteinte au moral des forces armées en vue de porter préjudice à la défense nationale et mensonge en public sur le plateau de la télévision nationale.

Ces charges ont été retenues contre Ould Abdelkader conformément aux articles 81 et 306 du code pénal mauritanien.

Suite à ces charges retenues contre lui, l’ancien ministre a été mis à la disposition du juge du troisième cabinet avec demande de mise en dépôt.

Ces mesures interviennent après le refus de Isselmou Ould Abdelkader de revenir pour s’excuser par rapport aux propos tenus au cours d’une émission en direct de la TVM.

Selon une source judiciaire, Isselmou est interpelé suite à une plainte déposée à son encontre par le ministère de la défense nationale qui l’accuse de ternir l’image de l’armée.


_________
Source: ANI
(M) avomm
Dimanche 26 Octobre 2008 - 15:44
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 542