Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Joaquim Crima : un africain qui veut devenir maire en Russie


Joaquim Crima : un africain qui veut devenir maire en Russie
Originaire de Guinée Bissau, Joaquim Crima, 37 ans, veut se faire élire maire de la localité de Srednyaya Akhtuba, près de Volgograd, à plus de 900 km de Moscou.

Installé en Russie depuis 1989, (année où il est arrivé pour accomplir ses études), il a obtenu un diplôme dans une université locale et est resté dans son pays d'accueil où il s'est marié (son épouse Anait et lui ont un fils âgé de 10 ans) et dont il a pris la citoyenneté. Il travaille habituellement comme fermier dans la ferme de de 20 ha qu'il possède et dont il vend les récoltes, aidé par la vingtaine d'employés qui y travaillent.

Crima ne cache pas son admiration pour Barack Obama : "j'apprécie Obama en tant qu'homme et personnalité politique car il a montré au monde qu'il était possible d'accomplir ce que tout le monde croyait impossible. Je pense qu'il y a des choses que je peux apprendre de lui" dit-il au sujet du président des Etats-Unis.

Cependant, bien qu'on le surnomme "l'Obama russe", Crima n'est pas le favori de l'élection qui aura lieu en octobre 2009, car il n'a ni les réseaux, ni le capital politique nécessaires. Se présentant en tant qu'indépendant, Crima fait face à cinq autres candidats dont Yuri Khrustov, un ex-enseignant soutenu par le Kremlin.

Vladimir Kritsky, directeur de campagne de Crima, interrogé par les médias, a reconnu qu'une victoire de son poulain était quasi impossible, mais souligne que ce dernier devrait obtenir une place au conseil municipal de la localité en 2011, place promise par le Kremlin, ce qui lui permettra de "faire beaucoup de bien à la région" : "c'est quelqu'un de très intelligent qui parle cinq langues. C'est une expérience que le Kremlin voudra soutenir".

Court reportage sur Joaquim Crima :
http://www.grioo.com/ar,joaquim_crima_un_africain_qui_veut_devenir_maire_en_russie,17582.html

Source: grioo
Mardi 18 Août 2009 - 00:27
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte



1.Posté par Djiné lô le 18/08/2009 00:55
Il ne recoltera que du poison!

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 542