Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Kadhafi opposé à la limitation des mandats présidentiels en Afrique


Kadhafi opposé à la limitation des mandats présidentiels en Afrique

Le dirigeant libyen Mouammar Kadhafi s'est déclaré contre la limitation des mandats présidentiels en Afrique, lors d'une visite à Niamey où des partisans du président nigérien Mamadou Tandja espèrent un changement constitutionnel pour qu'il reste au pouvoir.

"Je prends parti pour les amendements des Constitutions africaines. Je suis pour la liberté de la volonté populaire, il faut que le peuple choisisse celui qui doit le gouverner, même pour l'éternité", a déclaré M. Kadhafi lors d'un banquet à la présidence nigérienne samedi soir, selon les médias gouvernementaux.

"Ce que je voudrais dire, c'est qu'annuler ou supprimer tout article qui limite le mandat du président, ce n'est pas antidémocratique", a dit le président en exercice de l'Union africaine (UA), au pouvoir dans son pays depuis 1969.

Cette déclaration intervient alors que des partisans du chef de l'Etat nigérien Mamadou Tandja lui demandent de rester aux affaires au-delà de la fin de son deuxième, et normalement dernier, mandat qui expire fin 2009.

Ces derniers souhaitent qu'il reste au pouvoir pour "parachever de grands chantiers", notamment la construction d'un barrage, d'un second pont sur le fleuve Niger ou d'une raffinerie.

Mais la majorité de la classe politique nigérienne, qu'elle soit proche de l'opposition ou du pouvoir, s'oppose à toute modification de la Constitution qui permettrait à M. Tandja de se maintenir au pouvoir après dix ans à la tête du pays.

"Si le peuple est d'accord avec les performances du programme d'un chef d'Etat, il peut lui demander de continuer un troisième, un quatrième et cinquième mandat", a estimé Mouammar Kadhafi en demandant à "l'opposition de ne pas s'y opposer".

"A supposer que la Constitution interdise à un président de briguer plus de deux mandats et que le peuple dise +moi je veux de ce président+, est-il raisonnable de respecter le texte écrit sur un bout de papier et ne pas respecter la volonté populaire? ", s'est-il interrogé.

Source: APF
Lundi 16 Mars 2009 - 12:52
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte



1.Posté par Mauritanien le 16/03/2009 16:22


Ce débil doit être enlevé tout de suite de son poste. Il nous faut faire des pressions, là, aujourd'hui. Salut.


2.Posté par XMANDIALLO le 16/03/2009 21:56
Pourquoi Khadafi ne comme pas sa tournée par le Magreb. Il est en train de se moquer de l'afrique Noire, parce que nous avons des dirigeants corrompus jusqu'à la moelle épinière, des voleurs et des mafiosis. Personne ne pourra arrêter ce fou furieux tant qu'il continuera à leur donner des millions de dollars. Mais il ny a que la vérité qui compte, les dictateurs finissent toujours mal d'où l'exemple de SADAM.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 542