Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

L'AVOMM rejette les journées de concertations nationales en Mauritanie


L'AVOMM rejette les journées de concertations nationales en Mauritanie
Paris, France (PANA) - L'Association Aides aux veuves et orphelins des militaires mauritaniens (AVOMM) a exprimé jeudi à Paris son opposition aux journées de concertations nationales proposées par le Premier ministre mauritanien Yahya Ould Mohamed Laghdaf pour sortir leur pays de la crise politique née du coup d'Etat du 6 août dernier.

«Ces journées de concertation ne sont qu'une farce imaginée par un pouvoir en quête de légitimité. C'est de la poudre aux yeux. Nous sommes farouchement opposés sur le fond et sur la forme de ces journées», a déclaré le président de l'AVOMM, Ousmane Sarr.

S'exprimant au cours d'une conférence de presse, il a soutenu que «les seules vraies assises nationales mauritaniennes ont eu lieu en novembre 2007 sous le régime du président Sidi Ould Cheikh Abdallahi démocratiquement élu par l'ensemble du peuple mauritanien».

«Toutes les sensibilités avaient été conviées à ces assises. Des questions importantes comme l'unité nationale, le retour des réfugiés, le passif humanitaire avaient été librement et largement débattues. Nous ne croyons pas à d'autres assises nationales, surtout pas celles organisées par une junte militaire», a poursuivi M. Sarr.

Il a souligne ses vives inquiétudes face à la remise en cause des acquis du régime déchu sur le retour des Mauritaniens réfugiés au Sénégal et au Mali après les émeutes inter-communautaires de 1989.

«Respectant sa promesse électorale, le président Ould Cheikh Abdallahi a fait revenir au pays près de 5.000 réfugiés sous l'égide du Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR)», a déclaré M. Sarr.

«Tout ce gigantesque effort est à présent remis en cause par les putschistes. Le chef de la junte, le général Abdel Aziz, n'a parlé à aucun moment des réfugiés et du passif humanitaire. Ce silence en dit long sur la position de la junte sur ces questions sensibles», a ajouté le président de l'AVOMM.



Paris - 11/09/2008
Lundi 17 Novembre 2008 - 22:51
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte



1.Posté par Nibbo. le 17/11/2008 23:29
Bravo à l'avomm pour ce communiqué clair et conforme à sa ligne politique.Non au putch et non aux tentatives de diversion du HCE.Oui au retour à la légalité institutionnelle.La lutte continue.

2.Posté par suundeyaasin le 18/11/2008 01:31
bravo avomm, il faut faire attention et il faut demander à ousmane de rester president

3.Posté par Laghdaf le 18/11/2008 11:53
Ousmane doit rester Président. Grace à lui, AVOMM est souvent le premier à se prononcer sur des sujets importants. Premier à demander le jugement de Ely en pleine transition CMJD, premier à condamner le putsch du 6 aout, premier à refuser la participation aux journées sur la démocratie (hors FNDD dont la position est connue depuis longtemps)...
Que propose l'AVOMM pour sortir de la crise? Il faut éviter les chemins empruntés par les politiciens , seuls les droits humains nous interessent

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 543