Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

L'Ambassadeur américain à Nouakchott: nous demandons le retour du président mauritanien élu à son poste


L'Ambassadeur américain à Nouakchott: nous demandons le retour du président mauritanien élu à son poste
Quelques heures après l'annonce de l'échec des consultations, à Paris, entre la Junte militaire, coupable du piétinement de la démocratie en Mauritanie, et l'Union Européenne, l'Ambassadeur américain en poste à Nouakchott, Monsieur Mark Boulware, déclare que son pays réclame le retour à l'ordre constitutionnel et la restauration du Président que les Mauritaniens avaient élu, Monsieur Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi, dans l'ensemble de ses prérogatives. Ces déclarations de l'Ambassadeur américain viennent appuyer et corroborer la position européenne rendue publique ce lundi 20 octobre et qui exige la libération du Président élu et son retour aux commandes du pays.

L'Ambassadeur américain, s'exprimait depuis Washington, sur la chaîne Elhorra dans le cadre de l'émission "Saatoun Horra" qui recevait avec lui Monsieur Omar Ould Dedde Ould Hammady, membre du bureau de For-Mauritania en France et Porte parole du Front National pour la Défense de la Démocratie (FNDD-France) ainsi qu'un représentant des putschistes en la personne du Député d'Akjoujt, Monsieur Abdel Aziz Ould Moustapha. Monsieur Talhat Ali jouer le rôle du contradicteur candide.

Dans sa réponse à la question "qu'elles sont, précisément, les demandes américaines ?", l'Ambassadeuraffirmait "précisément, nous demandons la restauration de l'ordre constitutionnel. Ce n'est pas l'Amérique qui avait imposé la Constitution mauritanienne, c'est bien le peuple mauritanien qui avait voté pour cette constitution. Le Président, qui a été renversé et mis en prison, n'est pas notre président. Nous n'avons imposé aucun président au peuple mauritanien. C'est bien ce peuple mauritanien qui l'a élu et nous nous demandons le retour à l'ordre constitutionnel, la libération du président et sa restauration dans ses fonctions...".

Monsieur Mark Boulware, Amdassadeur américain en poste à Nouakchott
Dans son intervention, l'Ambassadeur précisera que les Américains coordonnent étroitement avec les Européens, les Africains et tous les autres gouvernements qui partagent avec eux la même position vis-à-vis des événements en Mauritanie. " Ils sont nombreux ceux qui partagent avec nous l'avis que la Démocratie dans un pays arabe et africain comme la Mauritanie est un exemple non seulement pour le continent africain mais aussi pour le Moyen Orient et pour le monde. Nous sommes tous en contact les uns avec les autres et espérons avoir des résultats positifs. Nous espérons voir la Démocratie restaurée en Mauritanie et le développement économique reprendre son cours dans ce pays", précise l'Ambassadeur américain.

Après l'intervention de l'Ambassadeur américain dans laquelle il précisera aussi que les sanctions, dans le mesure du possible, ne toucheront que les dirigeants putschistes et leurs soutiens politiques et financiers, ce fut le tour du représentant des militaires dans cette émission, le Député Abdel Aziz Moustapha, pour répondre aux déclarations du diplomate. Le Député se contentera, dans cette réponse, de clamer sa satisfaction devant le fait que l'Administration américaine compte se limiter aux sactions individuelles.

Puis se fut le tour de Monsieur Omar Ould Dedde Ould Hamady membre du bureau de For-Mauritania en france et Porte parole du Front National pour la Défense de la Démocratie (FNDD-France) qui réitérerr, au nom du FNDD, la volonté des Mauritaniens de faire échouer le coup d'Etat, de restaurer la démocratie et rétablir le Président élu dans ses fonctions. Tous les autres points pourront être discuter, affirme le responsable antiputschiste.Il craignait qu'on lui coupe les deux jambes, finalement il ne sera emputé que d'une...

Nous voudrions signaler ici que l'Ambassadeur déserteur, Moulaye Ould Mohamed Leghdaf, avait essayé, à la sortie de la réunion, d'induire l'opinion publique en erreur en déclarant, sur la chaîne Eljezeera, que les Européens avaient exprimé une certaine compréhension de la position des putschistes. Il ajoutera que les Européens n'ont pas donné un mois aux putschistes comme délai maximum pour faire des propositions sérieuses ou clore les consultations et passer à la phase des sanctions. Toute scripules bus, l'Abassadeur déserteur dira aussi que les 79 pays des ACP soutiennent aujourd'hui le coup d'Etat en Mauritanie.

Le communiqué publié par l'Union Européenne, deux heures après le début des consultations et que For-Mauritania était le premier site à publier, est pourtant clair sur tous ses points. Ce communiqué a été repris et appuyé par le Commissaire Louis Michel qui vient démentir, sur toute la ligne, les allégations de l'Ambassadeur déserteur.

For-mauritania
Mardi 21 Octobre 2008 - 14:59
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 542