Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

L'Edito de Biladi.


L'Edito de Biladi.
Le délai limite pour le dépôt des candidatures à la présidentielle annoncée du 6 juin a expiré hier à minuit. Quelques personnes se sont portées candidates à côté de la candidature principale: celle de Mohamed Ould Abdel Aziz. Sans vouloir minimiser ou réduire la qualité de ces candidats, personne parmi eux ne peut concurrencer le général Aziz ou le faire douter d’une victoire éclatante au lendemain du 6 juin.

Le seul suspense sera le taux de participation qui pourrait facilement, à la lumière de ce qui vient de se passer en Algérie, être ‘’pompé’’, comme on dit dans le jargon scolaire lorsqu’on doit repêcher un élève ou augmenter sa moyenne afin qu’il soit acceptée pour des études données.

Mais au-delà de ce scénario qui semble se dessiner à l’horizon, une question demeure posée: à quoi bon faire tout cela pour revenir à la case départ. Ould Abdel Aziz au pouvoir à l’issue d’un scrutin que la classe politique ne reconnaît pas et que peu de gens à l’extérieur vont reconnaître.



Cela risque fort de ne pas sortir le pays de la crise politique consécutive au putsch. Il pourrait même compliquer la situation. Un cas de figure que personne ne souhaite pour la simple raison qu’il ne nous fait pas avancer.

Face à ce tableau, très peu reluisant, certains restent accrochés à l’idée d’un arrangement entre les différentes forces politiques que tout justifie: l’intérêt général et la stabilité du pays. Dans cette hypothèse, on estime qu’il faut nécessairement reculer l’échéance électorale, réaménager le gouvernement et refaire la CENI…

Une seule personne, le général Aziz, est capable de réaliser un tel scénario. En l’acceptant, il reprendra l’initiative et mettra ses adversaires dos au mur. Pour l’intérêt du pays, chacun est obligé, n’est-ce pas, à se dépasser et, surtout, à dépasser les querelles individuelles, sans objectif et sans sens.

Biladi

Vendredi 24 Avril 2009 - 13:26
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte



1.Posté par Abou le 24/04/2009 13:53
Le taux de participation sera trés élévé cette fois - ci .
Au niveau du Departement central de Kaedi des comités de sensibilisations travaillent depuis quelques jours pour informer la population l'importance de cette présidentielle et de soutenir le candidat du changement Aziz qui a pu sortir la Mauritanie des problémes majeurs à savoir la lutte contre la gabegie.
Vive la Mauritanie qui gagne viVe AZIZ

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 542