Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

L'IRA estime que "l'esclavage persiste en Mauritanie"


L'IRA estime que "l'esclavage persiste en Mauritanie"
L'Initiative pour la résurgence du mouvement abolitionniste (IRA), une ONG mauritanienne, a célébré ce dimanche 23 août la révolution des esclaves de Saint Domingue (dans les Iles Caraïbes) en 1791, et dénoncé par la même occasion "la persistance du fléau en Mauritanie".

La manifestation s'est déroulée en présence de plusieurs responsables d'associations de défense des droits humains, organisations anti-esclavagistes et de nombreux individus présentés à la presse comme étant des victimes de la persistance "sous des formes multiples et variées" des pratiques esclavagistes en Mauritanie.

Le président de l'IRA, Birame Ould Dah Ould Abeid, a dénoncé dans son discours "la complicité et même le soutien de tous les pouvoirs, gouvernements, de l'appareil administratif, judiciaire, sécuritaire et des milieux des affaires aux pratiques esclavagistes en Mauritanie".

A signaler qu'une loi adoptée au mois d'août 2007 en Mauritanie incrimine et criminalise l'esclavage.

Mais pour l'IRA, le gouvernement issu de l'élection présidentielle du 18 juillet 2009 est "une reproduction pure et simple de l'écrasement ethnique et social de la minorité arabo-berbère infligé aux Harratines (négro- mauritaniens) sous tous les pouvoirs".

"A titre d'exemple de la persistance du phénomène de l'esclavage dans la société et au niveau de l'Etat mauritanien, l'expropriation des terres dont sont victimes les esclaves et anciens esclaves", a martelé M. Ould Abeid.

PANA
Dimanche 23 Août 2009 - 21:20
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte



1.Posté par KOSAM GORGOV le 23/08/2009 22:39
ÇA C'EST UNE VÉRITÉ VRAIMENT VRAIE!

L'ESCLAVAGE EXISTE TOUJOURS EN MAURITANIE!

N'EN DÉPLAISE À CEUX QUI PARLENT DE SÉQUELLES DE L'ESCLAVAGE!


DU COURAGE!

LA LUTTE CONTINUE!

TÔT OU TARD VOUS DIRIGEREZ LA PAYS!

2.Posté par Hamoid le 24/08/2009 01:00

A bas l'esclavage en Mauritanie.
A bas aussi toute forme d'exclusion en Mauritanie.
Il ne faut pas s'arrêter seulement au niveau seulement d'esclavage dans votre déclaration.
Dites aussi à bas les autres maux que les autres Mauritaniens dans leur diversité vivent au quotidien ( exclusion, esclavage moderne, marginalisation, des réfugiés devenus une seconde fois réfugié dans leur propre pays, injustice, favoritisme, citoyens de second rang...).

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 541