Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

L'UE donne un mois à la Mauritanie avant de prendre des sanctions

"L'Union européenne (UE) n'a pas pu noter de propositions satisfaisantes de la partie mauritanienne", souligne l'UE dans ses "conclusions" après la rencontre.


L'UE donne un mois à la Mauritanie avant de prendre des sanctions
Paris - L'Union européenne donne un mois à la Mauritanie pour présenter des propositions pour un retour à l'ordre constitutionnel, faute de quoi elle déclenchera un processus de sanctions, selon un communiqué diffusé lundi à l'issue d'une rencontre à Paris entre l'UE et la junte au pouvoir.

"L'Union européenne (UE) n'a pas pu noter de propositions satisfaisantes de la partie mauritanienne", souligne l'UE dans ses "conclusions" après la rencontre.

Ces propositions "n'incluent pas une libération immédiate et sans conditions du président légitime (Sidi Ould Cheikh Abdallahi) et restent dans un cadre fondamentalement non constitutionnel et illégitime sans perspectives de retour à l'ordre constitutionnel dans le court terme", a-t-elle ajouté.
"Dans l'absence de nouveaux éléments dans un espace d'un mois, les consultations seront fermées et des mesures appropriées seront proposées aux instances décisionnelles de l'Union européenne", a précisé l'UE. Par cette expression, l'Union européenne fait référence à des sanctions prévues par la Convention de Cotonou, qui lie l'UE aux pays de la zone Afrique-Caraïbes-Pacifique.

Le président mauritanien Sidi Ould Cheikh Abdallahi a été renversé le 6 août par un coup d'Etat.

AFP

Lundi 20 Octobre 2008 - 16:04
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 542